AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MASS - JOHNNY SAINT INVITATIONNAL

Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride



Messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2017

MessageSujet: MASS - JOHNNY SAINT INVITATIONNAL    Sam 30 Déc - 22:24

JOHNNY SAINT INVITATIONNAL : NIGHT ONE
2300 Arena, Philadelphie, Friday 22/12/17


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
CHAD GABLE VS. JASON JORDAN


Les deux anciens membres des American Alphas commencent notre premier combat de la soirée par un signe de respect en se serrant la main. Puis après un bref duel de regard, Chad se jette sur Jason qu’il martèle de coups d’avant-bras, avant de se faire repousser par une série d’European Uppercuts ! Après quelques secondes, l’afro-américain tente d’enchaîner avec une Lariat, mais c’est esquivé par son meilleur ami qui tente un German Suplex… Immédiatement contré en Wheelbarrow Small Package ! Un, deux… Gable se dégage et on a alors le droit à une longue séquence de mat et chain wrestling qui permet à Jordan de prendre l’avantage… Ankle Lock !? Non ! Son ennemi effectue une roulade et l’envoie contre un coin avant de lui porter un Corner Dropkick et de prendre de l’élan pour un Stinger Splash… Wow ! Belly-to-Belly Suplex ! Chad s’écrase contre le coin et se relève difficilement alors que son opposant enchaîne aussitôt avec un Corner Spear d’une intensité rare ! Il veut en finir le plus rapidement possible… Belly-to-Back Suplex into Elevated Neckbreaker !? Noooon ! Gable esquive au dernier moment, il passe derrière l’assaillant et place une série de trois German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Agacé Chad relève Jason et lui porte un Snap Suplex avant de retenter le tomber… en vain ! Il lui donne alors plusieurs coups de pieds alors qu’il est encore au sol, puis grimpe sur la troisième corde… Jordan le rejoint ! Les deux hommes se tapent dessus à coups de têtes… Sun Set Flip Powerbomb !? OMG ! Non ! Double-J retombe sur ses pieds sous les acclamations du public et il contre-attaque aussitôt avec un Chop Block suivit d’un Ankle Lock ! Gable se débat tant bien que mal… Small Package ! Un, deux, les deux hommes se dégagent ! Chad reprend son souffle dans un coin alors que Jason lui fonce dessus… Oh ! Il l’attrape en pleine course ! Exploder Suplex contre le coin ! Il reprend de la hauteur… Diving Moonsault ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il se place au-dessus de son rival, lui assène plusieurs coups d’avant-bras avant de le relever… Oh ! Dropkick de Jason dans le genou de l’américain… DDT ! Il ne fait pas le tomber et bloc sa proie dans un énième Ankle Lock… Quoi !? Petit paquet… Un, deux, trois !  


VAINQUEUR : Chad Gable


Jack Swagger sort des coulisses et s’avance tranquillement vers le ring en saluant le public en Ringside, au même moment Mr. Azerbaïjan arrive au pas de course et attaque l’américain dans le dos ! Il le lance violemment contre les escaliers en acier, puis tente de lui porter son Piledriver comme la dernière fois ! Non ! Surpassement ! Juan Francisco de Coronado débarque à son tour, mais il se fait accueillir par une Belly-to-Belly Suplex ! Au même moment le blondinet se retourne… BOAR ! BOAR ! C’est The Proletariat Boar of Moldova !!!! Il aide l’équatorien à se relever, puis donne plusieurs coups de pieds à Swagger avant d’enchaîner avec un Running Powerslam sur le sol ! Il balance maintenant le lutteur amateur dans le ring alors que son « patron » se dépêche de monter également. L’arbitre hésite pendant quelques instants, mais il finit par sonner la cloche !


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
JACK SWAGGER VS. JUAN FRANCISCO DE CORONADO (/w MR. AZERBAIJAN & PROLETARIAT BOAR OF MOLDOVA


Encore amère de sa dernière défaite, Juan porte un Scoop Slam à son adversaire, puis il passe plusieurs minutes à lui donner des coups de pieds et à l’écraser avec des descentes du coude ! Il tente le tomber… Un, deux… Dégagement ! Dégoûté il relève le bougre et tente une Short-Arm-Clothesline ! Elle est esquivée par blondin qui lui attrape le dos… German Suplex ! Il se lève et tente d’enchaîner avec une deuxième… Non ! JFC se débat comme il peu et contre en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Le latino ne lâche pas l’affaire et il coince aussitôt le natif de l’Oklahoma dans son Coronado Lock ! C’est peut-être déjà la fin du combat… Non ! Jack se débat et après quelques secondes, il ape la jambe de son tortionnaire et tente de le soumettre avec un Ankle Lock ! Francisco se relève sur un pied, il sautille et prépare quelque chose, malheureusement pour lui, Swagger voit le coup venir et il lâche la soumission pour enchaîner avec un autre German Suplex ! Il fait le signe de la fin… Gutwrench Powerbomb !? Non ! Mr. Azerbaïjan monte sur l’apron du ring pour attirer l’attention de l’arbitre… son boss en profite ! Low Blow ! Il fait immédiatement le tomber… Un, deux, tr…. Dégagement ! Dégoûté le moustachu se défoule sur son adversaire encore au sol, puis il prend de la hauteur… Quoi !? Il est rejoint… Super Belly-to-Belly Suplex ! C’est la fin… Non ! Coronado se sauve en roulant hors du ring et il se relève difficilement en s’aidant de la barricade… Big Foot de Jack ! Non ! C’est esquivé ! Le pauvre bougre tape dans la barricade alors que son rival se venge aussitôt avec un Chop Block suivit d’un Dragon Screw et d’une série d’Elbow Drops sur sa jambe ! Il remonte maintenant sur le ring et ordonne à l’arbitre de compter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six… L’ancien champion du monde poids lourd finit par remonter sur le ring en boitant, l’aristocrate équatorien tente immédiatement d’en finir…. German Suplex !? Contré en Wheelbarrow Small Package… Non ! Jack prend directement la cheville de sa proie et l’emprisonne dans un Ankle Lock ! Oh ! Belle roulade qui balance le citoyen des USA contre le coin ! Chop Block de JFC qui tente un Single Leg Boston Crab… Le All-American American serre les dents et n’abandonne pas, il rampe et finit par attraper les cordes… Il se relève en boitant quand Juan lui fonce dessus à toute vitesse… Oh ! Belly-to-Belly Overhead Suplex ! Le latino s’écrase à l’extérieur alors que l’arbitre se met à compter… Un, deux, trois, quatre, cinq… Le plus bel homme d’Azerbaïdjan remonte alors sur le bord du ring pour attirer l’attention de Swagger qui le calme directement avec un Big Foot ! Oh ! Low Dropkick de Juan Francisco de Coronado dans la jambe blessée de son rival, il veut en finir… Coronado Lock ! Nooon ! Swagger se tord et se contorsionne, il parvient à projeter Juan contre l’arbitre… The Proletariat Boar of Moldova monte alors dans le ring ! BOAR ! BOAR ! Non ! C’est esquivé ! C’est Juan Francisco de Coronado qui se fait couper en deux ! Swagger attrape immédiatement le dos du sanglier et le fait valser avec un German Suplex avant de se ruer sur son véritable adversaire… GUTWRENCH POWERBOMB ! Un, deux, trois ! C’est terminé !  


VAINQUEUR : JACK SWAGGER

Après le combat Jack Swagger se relève difficilement en levant les bras vers le ciel, il se retourne lentement et… Oh ! CHAIR SHOT ! Mr. Azerbaïjan vient de lui exploser une chaise dans la tête ! Il ne tarde pas à la poser au sol et enchaîne… PILEDRIVER SUR LA CHAISE ! Le public siffle le bellâtre alors que The Proletariat Boar of Moldova ouvre la chaise au milieu du ring et relève encore une fois le All-American American… RUNNING POWERSLAM SUR LA CHAISE ! Le blond se relève en titubant et… BOAR ! BOAR ! Comme si cela ne suffisait pas, Juan Francisco de Coronado qui a enfin retrouvé des esprits se relève et bloque le vainqueur du combat dans son Coronado Lock ! Les arbitres sont obligés de venir pour le faire lâcher ! Il dit ensuite qu’il a perdu à cause d’un Spear de The Proletariat Boar of Moldova et qu’il aurait normalement dû gagner ce combat via Disqualification, malheureusement l’incompétence des arbitres l’a privé de la victoire ! Il dit qu’il ne s’arrêtera pas là et que bientôt la MASS entendra parler du Prince d’Equateur !

◘◘◘◘

Nous sommes au beau milieu de l’océan Atlantique dans un immense Yatch de luxe. A l’intérieur de celui-ci on y voit Dalton Castle confortablement allongé dans un canapé pendant que ses deux « Boys » le servent et que The Bunny et une dizaine de Rosebuds font la fête en écoutant de la musique électronique. Après quelques instants, un jeune matelot rachitique vient voir Dalton pour l’informer que le capitaine veut bien le recevoir. Et sans plus attendre, ce dernier se lève et se dirige rapidement vers la cabine de pilotage ou il finit par se retrouver nez-à-nez avec l’imposant Tugboat vêtu de son plus bel habit de marin. Ce dernier lui demande alors sèchement la raison de sa venue et Castle répond immédiatement qu’il est là pour lui demander son aide. En effet l’excentrique affirme qu’avec le Capitaine Burchill, Tugboat est le plus grand navigateur des sept mers et que… Le colosse le coupe brusquement en lui disant d’abréger… Là le métrosexuel prend un air sérieux et avoue qu’il est là pour que Tugboat l’aide à retrouver Ashley Remington… C’est exactement à ce moment-là que la caméra se coupe.

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
HEDDI KARAOUI VS. JONATHAN GRESHAM


Dès que la cloche sonne, Heddi enchaîne les atémis et les kicks sur l’afro-américain qu’il finit par balancer dans les cordes, mais comme on pouvait s’y attendre, Jonathan contre une Clothesline avec un Crucifix Pin… Un, deux… Le français se dégage et se relève sans lâcher le bras de son ennemi ! Short-Arm Clothesline !? Non ! Northen Light Suplex de Gresham ! Il effectue un magnifique ponté et tente le tomber… Un, deux… Karaoui se dégage du Pinfall et effectue immédiatement une Fujiwara Armbar sur son opposant, qui se contorsionne et gigote afin de se dégager de la soumission et de contrer avec un Single Leg Boston Crab… D’abord surprit, l’européen se calme, puis parvient à placer un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Il enchaîne avec un Front Facelock ! Le lutteur de la DOOM se dégage assez rapidement et on a alors droit à une longue opposition de mat-wrestling qui semble d’abord être dominé par Gresham, il parvient à coincer le francophone dans un petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Encore une fois Karaoui se relève et ne le lâche pas, il se venge avec un énorme Headbutt avant de placer un Sitout-Inverted Suplex Slam et de tenter de le faire abandonner avec une Guillotine Choke… Après quelques secondes, l’ennemi parvient à mettre son pied dans les cordes et l’arbitre oblige Heddi à lâcher ! Celui-ci met quelques coups d’avant-bras sur sa victime, puis il commence à la relever… Quoi !? Lighting Spiral out of Nowhere ! Un, deux, tr… Dégagement ! Jonathan se dépêche de monter sur la troisième corde… Shooting Star Press !? Non ! Lorsqu’il s’écrase, le judoka le bloque… MODIFIED GOGOPLATA ! Serait-ce terminé !? Gresham parvient à se dégager légèrement et il transforme ça en petit paquet ! Un, deux, tr… Dégagement ! Les deux hommes se relèvent et l’afro-américain tente un Superkick ! Non ! Esquivé ! Karaoui lui choppe le dos… German Suplex ! Non ! Le Black retombe sur ses pieds et il se venge ! Il pousse l’ennemi contre le coin… HYBRID THEORY ! Puis il relève immédiatement le français… LIGHTING SPIRAL ! Un, deux, trois !  


VAINQUEUR : JONATHAN GRESHAM

On retrouve Becky Lynch au milieu de la forêt, elle est en train d’effectuer un poirier en équilibre sur une souche d’arbre, mais après quelques secondes elle finit par tomber ! Tatanka lui met alors une claque derrière la tête en lui disant qu’elle est encore en train de penser au Johnny Saint Invitationnal ! L’irlandaise grogne et dit qu’elle aurait dû faire partie de cette compétition, qu’elle est une lutteuse technique, qu’elle a été formée par Prince Devitt et qu’elle s’est engagée à la MASS pour toucher l’or… Là Tatanka lui met une autre tape derrière la tête, il lui dit que les ceintures ne sont pas aussi importantes que cela ! Elle doit voir loin, bien plus loin… Son apprentissage est loin d’être terminé ! En entendant cela, la rouquine se relève comme une furie et se dirige vers la cabane, l’indien la suit alors qu’elle est en train de se plaindre, elle affirme qu’elle ne ratera pas un show de plus… Qu’elle est lutteuse avant tout et qu’elle ne peut pas rester loin d’un ring trop longtemps ! L’ex-WWF soupire et dit que puisqu’il ne peut pas la retenir, il va l’accompagner à Philadelphie pour continuer sa formation et surveiller ses arrières ! La jeune femme esquisse alors un sourire et elle sert la main de l’amérindien.


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
DALTON CASTLE VS. HALLOWICKED


Alors que le match n’a pas encore commencé la caméra nous montre que Tugboat est en train de regarder le match en Ringside ! Puis quand la cloche sonne, Hallowicked se projette dans les cordes et porte un énorme Running Kick sur Dalton ! Un, deux, dégagement ! Il se dépêche de mettre l’excentrique sur ses épaules… Go to Sleepy Hollow !? Non ! Castle retombe sur ses pieds, il attrape le genou du combattant masqué et le coince dans un School Boy Pinfall ! Un, deux, Dégagement ! ‘Wicked se relève très en colère et il tente une Lariat… Victory Roll Pinfall ! Un, deux, tr… Non ! Le guerrier de l’ombre se dégage et tente même d’enfermer son opposant dans un Chikara Special… Heureusement le jeune homme se dépêche de choper la première corde ! Lorsque les deux hommes se relèvent, on a le droit à un petit duel d’atémis, puis après une bonne minute Castle se jette sur son ennemi, pour lui assener plusieurs coups d’avant-bras, il veut placer un German Suplex cependant son opposant parvient à contrer en lui portant un Snapmare immédiatement suivit d’un Headlock… Après quelques secondes et plusieurs coups de coudes, le « Party Peacock » parvient à se dégager et il se relève en s’aidant des cordes… Cactus Clothesline ! Il est envoyé à l’extérieur du ring et se fait percuter par un magnifique Suicide Dive du guerrier des ombres qui le relève immédiatement et tente de le renvoyer sur le terrain… quoi !? Tiger Feint suivit d’un Rebound Hurricanrana ! Il replace Hallowicked dans le ring… Un, deux… Dégagement ! Il commence donc à monter sur la troisième corde, mais se mange un Running Big Foot puis un Iconoclasm ! Un, deux, tr… Dégagement ! YAKUZA KICK ! C’est la fin ! Un, deux, tr… Dégagement ! Dégouté le Luchador place l’ancien champion de la ROH sur ses épaules et il fait le signe de la fin… Go To Sleepy Hollow !? Non ! Dalton glisse immédiatement dans son dos et place une German Suplex ! Un, deux, tr… Rope Break ! Castle relève son rival et les deux hommes s’échangent quelques coups lorsque le chevelu prend de l’élan… RYDEEN BOMB ! Oh ! Hallowicked vient de retourner la situation, mais alors qu’il veut faire le tomber, Dalton lui donne un coup de pied et va reprendre son souffle à l’extérieur… Un, deux, trois, quatre, cinq… Suicide Dive d’Hallowicked !? Nooooon ! BELLY-TO-BELLY SUPLEX ! L’ancien champion de la Chikara s’explose contre la barrière alors que Dalton Castle épuisé le ramène sur le ring et lui porte un Rolling Elbow… Ce n’est pas finit ! BANG-A-RANG ! Un, deux, trois !  


VAINQUEUR : DALTON CASTLE

Alors que Simon Gotch entre tranquillement dans le vestiaire, il entend de la musique résonner dans la pièce, celle-ci vient d’un tourne-disque qui a été posé sur un banc, intrigué il regarde autour de lui, remarque qu’il est tout seul, puis éteint l’objet avant d’ouvrir son casier et à l’intérieur de celui-ci on peu voir un petit mot sur lequel il est écrit : « Remember. Never Forget. » Le moustachu fronce les sourcils et referme le casier avant de se retourner et de se retrouver en face de Velveteen Dream qui lui adresse un sourire séduisant… Le nouveau membre des Throwbacks roule alors des yeux, avant de quitter les lieux pour débuter son match !


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
RORY GULAK VS. SIMON GOTCH


Notre cinquième combat de la soirée commence sur les chapeaux de roues avec une série d’European Uppercuts assez stiffes, toutes portées par Rory Gulak qui finit par se faire calmer par trois énormes atémis ! Puis pendant quelques minutes, on le droit à un « à toi, à moi » au cours duquel aucun des deux participants ne semble vouloir abdiquer ! C’est finalement Simon qui semble prendre le dessus… Il tente alors de partir sur un Spinning Backfist, malheureusement pour lui son adversaire l’arrête net en lui portant un Big Foot dans le coude, directement suivit d’un Juji-Gatame ! Fujiwara Armbar ! Gotch est au centre du ring, il semble en difficulté, mais n’abandonne pas, il hurle de douleur et soulève le chauve à bouts de bras… Corner Powerbomb ! Il enchaîne avec un Corner Dropkick ! Un, deux… Rory effectue un ponté, puis s’empare du bras de son rival qu’il commence à tordre sans vergogne ! KIMURA LOCK !!! Le moustachu parvient tout de même à se sauver en faisant rouler le petit frère de Drew sur le côté ! Celui-ci ne tarde d’ailleurs pas à revenir à l’assaut, mais il se mange un Jumping High Knee suivit d’une Belly-to-Belly Suplex portée qu’à un seul bras ! Un, deux, simplement deux ! L’ancien lutteur de la WWE monte alors sur la troisième corde, mais alors qu’il s’apprête à sauter les lumières s’éteignent et un drôle de bruit résonne dans toute l’arène… Et lorsqu’elles se rallument Rory a rejoint son adversaire dans le coin ! SUPER HIP TOSS ! L’ex-star de la CZW ne lâche pas le bras affaiblit de Simon et le bloque immédiatement dans une Fujiwara Armbar ! Contre toutes attentes, Gotch parvient à attraper la corde et se relève en serrant les dents de douleur ! Gulak tente de partir pour un Wheelbarrow Armdrag, heureusement cette fois-ci l’équipier de Dasher et Mark contre et parvient à le maintenir en l’air… TIGER SUPLEX ! Les deux hommes restent au sol quelques secondes, ils se retrouvent à genoux face à face et s’échangent des coups d’avant-bras… Le bonze commence à prendre l’avantage et il relève son opposant… Oh ! Jumping High Knee de Gotch qui n’en reste pas là et enchaîne avec un Rolling Savate Kick avant d’attraper son adversaire… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, trois !

VAINQUEUR : SIMON GOTCH

Après le combat le combat Mark Angelosetti et Dasher Hatfield viennent immédiatement aider et féliciter leur équipier ! Simon dit qu’il ne sait pas qui essaie de lui jouer un mauvais tour, mais qu’il n’en a rien à faire, il est venu jusqu’ici pour gagner et briller ! Il dit qu’il est le cousin de Karl Gotch et qu’il va rendre hommage à son illustre « ancêtre » en remportant le Johnny Saint Invitationnal et en gagnant le WWGP Intercontinental Championship !

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
DRAGO VS. ZACK SABRE, JR.


Les deux hommes débutent le combat en se serrant la main sous les applaudissent du public, on peut d’ailleurs entendre quelques fans chanter « This is Awesome » lorsque l’anglais commence à enchaîner les kicks sur le mexicain qui répond aussitôt de la même manière, puis qui profite d’une projection dans les cordes pour prendre de l’élan, il place un Tilt-a-Whirl Armdrag puis cours en direction du britannique qui le met au sol avec une énorme balayette ! Il s’acharne alors sur la jambe du reptile pendant plusieurs minutes, avec des coups de pieds et plusieurs prises de soumissions… Drago finit par se sauver d’une Kneebar en attrapant les cordes ! Il roule d’ailleurs sous ces dernières pour se reposer sur l’apron du ring et quand Zack le relève il le surprend avec une Rope Hug Triangle Armbar… OH ! Sabre tord violemment le pied de son tortionnaire, puis il le prend à son propre jeu avec un Rope Hug Single Leg Boston Crab… Un, deux, trois, quatre… Il lâche avant que l’arbitre ne le disqualifie, puis il porte un Running European Uppercut pour faire tomber le dragon à l’extérieur ! Il se place à son tour sur le bord du terrain et part pour un Running Soccer Kick ! Non ! Drago lui attrape la jambe et le tire vers lui… Back Suplex sur l’apron ! Il vient de se faire exploser le dos et se fait éclater dans la seconde qui suit par une Snap Suplex contre l’escalier ! L’ancienne star de la Lucha Underground retourne dans le ring alors que l’arbitre compte… Un, deux, trois, quatre, cinq… En voyant que Zack est sur le point de remonter Drago s’approche du bord pour tenter une Slingshot Crossbody, mais cette fois-ci Sabre lui tire violemment la jambe, remonte sur le ring pour briser le décompte, puis revient pour s’acharner sur son genou en multipliant les torsions et les coups de coudes ! Après ces quelques minutes d’acharnement… Il tire le latino dans un coin et enchaîne… Figure Four Leglock en s’aidant du poteau en acier ! Bret Hart Style ! Un, deux, trois, quatre… Il lâche la prise, mais Drago semble bien affaiblit…

Zack l’attire une nouvelle fois sur l’apron du ring, mais il se fait surprendre par un coup de la guillotine… Oh ! Le reptilien bondit sur une jambe ! Springboard Missile Dropkick ! Il tape sur le sol et on peu voir qu’il souffre et a du mal à se mouvoir, néanmoins cela ne l’empêche pas d’effectuer un Standing Moonsault – toujours sur une jambe – et de tenter le tomber… Un, deux… et simplement deux ! Il tente un Superkick ! Non ! Il se fait attraper la jambe… Dragon Screw ! Sabre répète l’opération à trois reprises, avant de tenter le coup une quatrième fois… C’est la fois de trois ! Enzuigiri du Luchador qui place quelques coups d’avant-bras avant d’hurler un bon gout… FRONT FLIP DDT ! On sent qu’il a utilisé toutes ses forces pour placer ce coup et tente directement le tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Il se relève difficilement et Zack en profite pour lui porter un Dropkick dans le genou et prendre de l’élan… Soccer Kick !? Non ! C’est contré… CASITA ! Un, deux, tr… Malheureusement l’européen parvient à contrer ça en Knee Bar ! Quoi !? Drago rampe et parvient à attraper la première corde sous les yeux écarquillés de son opposant, qui se dépêche de le relever… Discus European Uppercut de Junior ? Non ! School Boy Pinfall ! Un, deux, tr… Les deux hommes se relèvent et cette fois-ci Zack fait l’erreur de lancer son rival dans les cordes… Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Les deux lutteurs restent au sol pendant quelques secondes et c’est finalement l’occidental qui se relève en premier et relève ensuite sa proie… Oh ! Headbutt du latino qui enchaîne quelques atémis, mais se prend un énorme coup dans le genou suivit d’une European Uppercut extrêmement stiff qui le met à genoux… RUNNING SOCCER KICK ! Un, deux, trois !


VAINQUEUR : ZACK SABRE, JR.

Après le combat Zack Sabre, Jr. va relever son adversaire et lui lève les bras vers le ciel afin de saluer sa performance ! Il prend ensuite le micro pour dire que même si sur le ring tous les coups sont permis, en dehors il a un profond respect pour Drago et il espère d’ailleurs pouvoir l’affronter une nouvelle fois le plus tôt possible ! Le britannique quitte ensuite l’arène sous les acclamations du public, quand soudain quelqu’un tire Drago à l’extérieur du ring… Oh ! C’est Alpha Female ! Elle le bloque dans un Full Nelson Lock ! Quelqu’un monte sur le ring… C’est King Cuerno, il vise le malheureux perdant et part dans les cordes… The Arrow from the Depths of Hell !!! Leo Kruger débarque à son tour, il amène sa « proie » au milieu du ring et le bloque dans un Single Leg Boston Crab pendant quelques minutes avant de finalement lui arracher son masque ! Oh ! Le malheureux se cache comme il peu alors que The Artemis Circle parade en exhibant son masque !!!

◘◘◘◘

Alors que les arbitres évacuent Drago sur une civière, Drew Gulak arrive sous les huées de la foule, il dit qu’il est un lutteur d’exception et qu’il est sans doute celui qui mérite le plus de remporter ce tournoi maintenant que son frère a été éliminé… Il dit que pour prouver ses dires, il a préparé un petit Power Point ! Tout d’abord il nous montre que contrairement à des gars comme Zack Sabre, Jr. il n’a rien d’une crevette, puis dans la deuxième diapositive, il montre que contrairement à des gars comme Simon Gotch il n’a aucun embonpoint, il est PAR-FAI-TEMENT affuté ! Puis il diffuse la troisième diapositive ! Il dit que contrairement à Quackenbush – son adversaire du soir – il ne porte pas de tenues flashies et totalement ridicules ! Il prône la sobriété et prétend être l’héritier des plus grands techniciens de l’histoire… La musique de ce dernier finit par résonner et Gulak et obligé d’arrêter son discours qui semblait durer encore un long moment.


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
DREW GULAK VS. MIKE QUACKENBUSH



Ces deux hommes qui se connaissent très bien commencent ce premier Main Event avec une épreuve de force, rapidement et facilement remportée par Gulak qui se dépêche d’amener Quackenbush au sol pour essayer de le soumettre de toutes les manières possibles et imaginables. Cela-dit Mike n’est pas en reste, il s’en sort à chaque fois et réplique à chaque fois avec toujours plus d’ingéniosité, il finit d’ailleurs par coincer Drew dans un Headscissors, mais après quelques secondes et tel un véritable magicien Drew se dégage tout en bloquant les jambes de son adversaire dans un genre d’Indian Death Lock Modifié ! Là le barbu enchaîne les coups d’avant-bras – assez stiff – sur le Chairman qui finit par se dégager on-ne-sait comment et par le piéger avec une Kimura Lock ! Oh ! Le frère de Rory le soulève et lui porte un énorme Scoop Slam ! Quack’ ne lâche rien, malgré cela le roi du Power Point se relève difficilement et lui porte une Jumping Leg Drop avant d’enchaîner directement avec une Fujiwara Armbar… Le maître des 10,000 prises n’abandonne pas, au contraire il effectue une roulade et piège le malheureux dans l’un de ces petits paquets dont il a le secret… Un, deux, tr… Dégagement ! Le favori de la foule ne s’arrête pas et il essaie de placer la Chikara Special sur son opposant qui s’en sort en lui tirant les cheveux pour le faire tomber en arrière ! Il se met à califourchon sur l’ennemi et commence à le matraquer de coups de coudes, il veut ensuite placer un Snap Suplex… Non ! Kimura Lock de Quackenbush ! Après quelques secondes, Gulak se sauve en fonçant contre le coin du ring et en enchaînant avec une Snap Suplex immédiatement suivit d’une Guillotine Choke ! Oh ! Mike se débat et parvient à se redresser et à effectuer un genre de ponter pour faire le Pinfall sur son adversaire du soir… Un, deux, tr… Drew se dégage également avec un ponté et les deux hommes se relèvent !

Pendant quelques minutes les deux hommes s’échangent des European Uppercuts d’un coté et des gifles ainsi que des atémis de l’autre ! Drew commence à prendre l’avantage grâce à sa brutalité et il finit par balancer brusquement Mike dans les cordes… Hurricanrana du Lightheavyweight !? Non ! Gulak le bloque et essaie de le bloquer dans un Boston Crab… oh ! Quackenbush incite et parvient à mettre assez de puissance pour envoyer valser son ennemi avec une Hurricanrana ! Il enchaîne aussitôt avec sa Running Palm Strike ! Un, deux, dégagement ! Dépité il commence donc par monter sur la troisième corde, mais Drew se relève et lui dit de s’arrêter en gueulant « NO FLY ZONE ! » Mike ne comprend pas et il tombe lorsque Drew frappe un coup de pied dans les cordes avant de le faire redescendre rapidement avec un Gorilla Press Slam ! Il attend que Quack’ se relève… DISCUS CLOTHESLINE ! Un, deux… Dégagement ! Il relève son ennemi, lui assène quelques coups d’avant-bras, puis le soulève… GORY SPECIAL ! Oh ! Quackenbush souffre, il se débat et parvient même à se dégager… Petit Paquet ! Un, deux… Drew retourne le tomber… Un, deux… Quack fait la même chose… Un, deux… Dégagement ! Mais Quackenbush ne s’arrête pas là… Il attrape la jambe de son ennemi… Kneebar ! Il rampe jusqu’aux cordes et parvient à se sauver un Rope Break ! Il se relève en s’aidant des cordes, mais tombe à l’extérieur après une Cactus Clothesline ! Springboard Sommersault Senton de Mike Quackenbush ! Il monte maintenant sur l’apron du ring et saute… Diving Hurricanrana !? Non ! Drew Gulak le garde en l’air… Et il le balance violemment contre la barrière avant de remonter… Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept… Le Chairman remonte sur le ring sous les applaudissements du public !

Agacé par cet énième retour Drew enchaîne les claques pendant un instant, puis il tente un Big Foot… Quack lui attrape la jambe presque par reflexe et l’emporte dans un Dragon Screw suivit d’un Indian Death Lock ! Gulak se redresse en serrant les dents et il porte un Headbutt à son tortionnaire pour qu’il lâche ! Il lui prend directement le bras et oh… Crippler Crossface ! Mike hurle de douleur tout en rampant en direction des cordes… Il arrive finalement à faire une roulade et à placer un petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Il veut tenter une Kneebar, mais Gulak l’emporte également dans un Small Package… Un, deux, simplement deux ! Le Chairman se relève difficilement et il se fait projeter dans le coin par un Running Dropkick de son adversaire qui se relève en titubant… SPLINE SPLITTER ! Un, deux, tr… Rope Break ! Très énervé il tente une Powerbomb… Non ! C’est contré ! Yoshi-Tonic du brun… Un, deux, tr… Dégagement ! Quackenbush se relève le plus vite possible et enchaîne aussitôt… QUACKENDRIVER II ! Un, deux, tr… Toujours pas !!! Dépité Mike Quackenbush prend de la hauteur… SENTON BOMB ! Non ! Il se mange les genoux de son rival qui le bloque…GU-LOCK ! GU-LOCK ! Mike Quackenbush est coincé au milieu du ring et il finit par abandonner !



VAINQUEUR : DREW GULAK

Après le combat Rory Gulak vient aider son frère à se relever et il le ramène en coulisse sous les acclamations du public, Mike Quackenbush lui se remet difficilement debout et salut la foule qui le remercie pour sa prestation… Hein ! Pete Dunne arrive dans son dos et il le décapite avec une Enzu Lariat monumentale ! Il lui donne plusieurs coups de pieds et s’apprête à continuer lorsque Juice Robinson arrive au pas de course, ce dernier enchaîne les coups de pieds, Dunne semble prendre le dessus, mais il se mange finalement un énorme Discus Punch suivit d’un Killswitch ! Juice Robinson aide maintenant son boss à se relever…

◘◘◘◘

Alors que le deuxième et dernier Main Event de la soirée est en train d’être annoncé par Gavin Loudspeaker, on aperçoit plusieurs personnes en Ringside et notamment des grands noms de la MMA comme Ken Shamrock, Dan Severn, ou encore Daniel et Rolle Gracie, Jr.


JOHNNY SAINT INVITATIONAL
KAZUSHI SAKURABA VS. MATT RIDDLE



Dès que l’arbitre fait sonner la cloche, Sakuraba se jette sur son adversaire et le matraque avec des kicks extrêmement stiff qui obligent ce dernier à aller s’abriter dans les cordes ! L’arbitre sépare alors les deux hommes, mais cette fois-ci Riddle en profite pour mettre l’ennemi au sol avec un Double Leg Takedown et enchaîne aussitôt avec un Ankle Lock ! Non ! Sakuraba lui crochète la jambe, le fait tomber et le bloque dans une Kneebar ! L’américain se contorsionne, il donne des coups de pieds à son tortionnaire, puis parvient à le piéger à son tour ! Kimura Lock !? Non ! Matthew effectue une roulade avant que le nippon ne le ceinture complètement avec ses jambes et il tente un petit paquet… Un, deux, dégagement ! Le blondinet se relève très énervé et il enchaîne une série de violents coups de coudes, l’asiatique répond à son tour de la même manière, ce petit jeu de « à toi, à moi » dure pendant quelques instants, jusqu’à ce que Kazushi ne place trois Mongolians Chops avant de de tenter un Juji-Gatame ! Non ! L’occidental le voit arriver et contrer immédiatement avec un petit paquet des familles… Un, deux… Dégagement ! Il s’empare alors de la cheville de son adversaire et repart pour un Ankle Lock ! Encore une fois le pauvre bougre se débat bien et il parvient à se venger avec une autre Kneebar ! Matt parvient à ramper jusqu’aux cordes et il se relève en agitant sa jambe… Il invite ensuite son opposant pour un duel de force… C’était un piège ! Le « Bro » passe dans le dos de l’ennemi et enchaîne aussitôt avec un Bridging German Suplex ! Un, deux, dégagement ! Un peu trop sur de lui il fait le signe de la fin et tente un Fisherman Buster… What !? Le tueur de Gracie s’agite et sans trop que l’on ne sache comment, il ramène son rival au sol et le bloque dans un Triangle Choke ! Riddle se débat et commence à soulever le japonais… Powerbomb ! Il répète cette opération à trois reprises jusqu’à ce que Kazushi ne cède… Il s’approche alors pour tenter un tomber… C’est un piège ! Il est pris dans un Lebel Lock ! Il hurle de douleur et se débat, mais arrive à bouger l’ex-star de la Pride avant de se jeter sur ses jambes et de le coincer dans une prise en quatre… Il se sauve en attrapant les cordes ! On n’est apparemment pas passé loin d’une fin prématurée !

En pleine confiance le jeune multiplie les coups de pieds dans les jambes du japonais avant de placer quelques Dragon Screws et de retenter une Figure-Four-Leglock, mais au moment ou il tourne le dos à Sakuraba, ce dernier l’attire par le slip et le bloque… Dragon Sleeper ! Cette fois-ci c’est au tour du natif d’Allentown d’aller chercher le Ropebreak après quelques secondes passées à se débattre comme un beau diable ! Les rivaux se relèvent en souriant et cette fois-ci on a le droit à une épreuve de force qui se transforme rapidement en duel de chain-wrestling, aucun des deux hommes ne prend le dessus pendant plusieurs minutes, puis Kazushi se jette sur les jambes du blond pour tenter de le mettre au sol… Il est accueilli par un énorme coup de genou ! Il a le nez en sang, il titube et se mange deux Gutwrench Suplexes suivit d’une Gutwrench Powerbomb ! Un, deux, simplement deux ! L’arbitre vient prendre des nouvelles de l’asiatique, Matt s’approche en rigolant… Oh ! Roundhouse Kick sortit de nulle part ! Sakuraba vient de se venger et il enchaîne immédiatement avec une Back Suplex et une Fujiwara Armbar… Riddle attrape la cheville du combattant adverse et il commence à la tordre jusqu’à ce qu’il lâche ! Ankle Lock Once Again ! Mais cette fois-ci, la prise est portée n’importe comment, beaucoup trop à l’emporte pièce pour un expert comme Sakuraba qui emprisonne immédiatement la star de la PWK dans un Guillotine Choke !

Contre toutes attentes l’américain se relève en soulevant son ennemi, il lui tire les cheveux avant d’enchaîner aussitôt avec un Northen Light Suplex… Un, deux, tr… Rope Break !

Les deux hommes sont à genoux et ils s’échangent des coups de coudes et d’avant-bras, Matt Riddle commence à prendre l’avantage, il se relève et met un coup de genou dans le ventre de son adversaire avant de faire le signe de la fin… Piledriver !? Non ! Sakuraba amène le blond au sol ! Kneebar !? Non ! Ankle Lock de l’américain ! Sakuraba parvient à se relever sur une jambe, mais Matthew le lâche rapidement pour lui attraper le dos… Bridging German Suplex ! Il fait le beau en narguant la foule, mais Sakuraba se relève en serrant les deux pour le surprendre et lui porter un Saito Suplex ! La foule chante « This is Awesome » alors que les rivaux se relèvent et se tapent dessus avec des kicks plus stiffs les uns que les autres ! Kazushi tente un Kick, malheureusement pour lui son opposant esquive et le met sur ses épaules… BRO TO SLEEP ! Il enchaîne… GERMAN SUPLEX ! Ce n’est toujours pas terminé… BROMISSION ! Sakuraba abandonne !!!!

VAINQUEUR : MATT RIDDLE


Après le combat alors que les deux hommes se serrent la main et que les stars du MMA viennent les féliciter, un écran géant annoncer les quarts de finales :

- Simon Gotch vs. Zack Sabre, Jr.
- Jack Swagger vs. Jonathan Gresham.
- Dalton Castle vs. Drew Gulak
- Chad Gable vs. Matt Riddle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dallas Pride



Messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2017

MessageSujet: Re: MASS - JOHNNY SAINT INVITATIONNAL    Sam 17 Fév - 12:19

JOHNNY SAINT INVITATIONNAL : NIGHT TWO
2300 Arena, Philadelphie, Friday 23/12/17


Lorsque le show commence on aperçoit Dalton Castle et ses « Boys » sortir d’une limousine et s’approcher d’un bateau amarré sur les quais de Philadelphie. Mais alors qu’ils s’approchent du fleuve Delaware, The Bunny ainsi qu’une dizaine de Rosebuds quittent le navire, apparemment effrayés par quelqu’un ou quelque chose… Car en mondant à bord, Dalton remarque rapidement que les portes ont été défoncées et qu’un drôle de liquide jaunâtre a envahie le sol… Il s’approche lentement de la cabine de Tugboat, celle-ci a été mise à sac, mais aucunes traces du Capitaine. Castle s’avance prudemment et ramasse un cadre sur le sol, sur celui-ci on peut y voir une photo des Natural Disasters, il esquisse alors un sourire, mais est vite ramené sur terre, lorsque les Boys hurlent de terreur ! Ils lui disent qu’ils ont vu une bête horrible quitter les lieux… Brent tente alors de s’enfuir, mais il se mange un coup de coude en pleine face ! Oh Mon Dieu ! C’est la belle Kairi Sane ! Elle jette un œil aux deux autres trublions et leurs demandes ce qu’ils fichent là… The Party Peacock lui répond immédiatement qu’il était venu voir Tugboat afin que celui-ci lui donne des informations sur Ashley Remington… Dès lors l’asiatique s’immobilise et dit qu’elle était venue exactement pour la même raison ! Brandon interrompt les deux en disant que Dalton a un match ce soir et que s’ils ne partent pas vite, il risque bien d’être rapidement en retard… La nippone suspicieuse dit alors qu’elle va suivre le fêtard jusqu’à l’arène.

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
CHAD GABLE VS. MATT RIDDLE



Lorsque la cloche sonne, les deux athlètes se défient du regard, puis se lancent dans un véritable duel de mat et de chain wrestling, qui contre toutes attentes est rapidement dominé par Gable. Le jeune homme plein de fougue ne s’arrête pas une seule seconde et il prend même le temps de provoquer son adversaire, qui finit par s’agacer et qui se venge de cette petite humiliation en le matraquant de coups de pieds, plus brutaux les uns que les autres ! En colère, Riddle lance son ennemi dans les cordes, mais celui-ci esquive une Clothesline et revient avec un Running Dropkick avant de tenter un German Suplex…  C’est contré en petit paquet par le blondinet… Un, deux…  Non ! Chad lui attrape brusquement la cheville et retourne la situation avec un Ankle Lock ! L’ancien combattant UFC, rampe, puis parvient à effectuer une roulade qui propulse la moitié des American Alphas dans un coin ! Heureusement celui-ci parvient à esquiver une Cactus Clothesline et essaie même de continuer sa bonne entame de match en plaçant un Monkey Flip… Quoi !? Riddle le garde en l’air et tente de le balancer à l’extérieur… Le lutteur universitaire gigote, se débat et parvient finalement à piéger l’assaillant dans un Hanging Armbreaker ! Un, deux, trois, quatre… Il lâche avant le compte de cinq et se dépêche de prendre de la hauteur ! Diving Crossbody !? Matthew l’accueil avec un Gutbuster avant de lui ceinturer les hanches et d’enchaîner avec trois magnifiques Gutwrench Suplex ! Gable est à genoux, il se mange plusieurs kicks et est ensuite placé en position de Piledriver, serait-ce déjà la fin !? Non ! Le combattant de la WWGP donne un coup dans la jambe de son opposant et le bloque dans un Ankle Lock !

Matt serre les dents et il commence même à se relever à cloche pied, mais en voyant ça, le natif du Minnesota lâche sa prise pour le pousser contre le coin du ring et lui attraper le dos… Il place un O’Connor Roll immédiatement suivit d’un German Suplex ! Un, deux, tr… Dégagement ! Chad ne perd pas une seconde et il tente une Casita… Non ! Il se retrouve rapidement coincé par une Fujiwara Armbar sortie du diable vauvert ! Oh non ! Gable tord encore une fois la cheville blessée de Riddle, puis retourne la situation en l’emprisonnant dans un énième Ankle Lock ! Il parvient néanmoins à effectuer une roulade qui envoie son tortionnaire prêt des cordes… Enragé, il se dépêche de lui foncer dessus en grognant… Surpassement ! L’artiste martial s’écrase à l’extérieur et se reçoit ensuite un Suicide Dive en pleine face ! En pleine bourre, le brun ramène le blond dans le ring, mais le second surprend rapidement le premier en le plaçant sur ses épaules… Bro To Sleep !? Non ! Gable retombe sur ses pieds et il attrape le genou, puis la cheville de son rival… Ankle Lock Once Again ! Oui ! C’est renversé en petit paquet par Matthew… Un, deux, tr… Simplement deux ! Les deux hommes de relèvent, mais Riddle enchaîne rapidement avec un High Angle Saito Suplex ! Il fait le signe de la fin et part pour un Soccer Kick… C’est contré en petit paquet… ou plutôt en Ankle Lock ! Matt pourra-t-il résister une fois de plus ? Et la réponse est oui ! Après plusieurs secondes – qui ont dû lui paraitre interminable il parvient à obtenir le Rope Break ! Impatient, Gable le relève, mais se fait surprendre par un Roundhouse Kick digne du combattant UFC qu’il affronte, ce dernier s’empresse alors de le balancer dans le coin, puis le percute de plein fouet avec un Running Double Knee Strike ! Il retombe mal et se tient la jambe… C’est une ouverture pour le prédateur Gable qui se jette sur l’animal blessé et replace son Ankle Lock ! C’est heureusement contré en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement !

Les deux hommes se relèvent, non, le brun met un coup dans le genou de l’ennemi, puis il enchaîne aussitôt avec un Snap DDT avant de remonter sur la troisième corde… Diving Moonsault !? Nooon ! Il est bloqué dans un Guillotine Choke… Gable a encore quelques forces ! Il se contorsionne et parvient à retourner ça en tomber… Un, deux, tr… Dégagement ! Wow ! Il est vite calmé par un énorme Elbow Strike du combattant MMA qui se dépêche de le bloquer… Dragon Suplex porté sur une seule jambe ! Il ne s’arrête pas là et bloque son rival dans sa BroMission ! Le Mâle Alpha abandonne ! Il abandonne !


VAINQUEUR : MATT RIDDLE


***

Les deux lutteurs reçoivent une véritable Standing Ovation du public, après quelques secondes, Matthew aide l’ex-WWE à se relever, puis il lève le bras de ce dernier vers le ciel en souriant… Il prend ensuite le micro pour avouer que Gable a sans doute été l’un de ses meilleurs adversaires et qu’il se ferait un plaisir de l’affronter une nouvelle fois… Chad semble accepter la proposition et finit même par serrer la main du vainqueur avant de quitter le ring.

***

En coulisse, Mike Quackenbush observe cette scène depuis une petite télévision, il esquisse un petit sourire satisfait, puis retourne dans son bureau. En ouvrant la porte, il aperçoit alors Andrade Almas, confortablement installé sur son fauteuil de Chairman et Zelina Vega assise sur les genoux de son client… Cette dernière prend alors la parole en expliquant que Los Ingobernables de Japon avaient leur place dans ce tournoi et que Quack’ a dû faire exprès de les éloigner de la course au titre, en entendant cela, le patron soupire et fait demi-tour, là il se retrouve nez-à-nez avec Tetsuya Naito qui lui dit en japonais qu’il a déjà assez à faire avec Pete Dunne et qu’il ne devrait peut-être pas rajouter les LIJ dans la liste de ses ennemis ! Quackenbush finit par esquisser un léger sourire, il dit qu’il n’a pas fait signer les LIJ pour qu’ils fassent de la figuration et que le mois prochain, lors du PPV « The Empire Strike Back », BUSHI, EVIL, SANADA, Andrade « Cien » Almas et Tetsuya Naito participeront tous les cinq à l’Infinity Gauntlet et que le vainqueur de ce dernier affrontera le vainqueur du Johnny Saint Invitationnal pour le prestigieux WWGP Intercontinental Championship ! Le public explose alors de joie, alors que le clan de nippons et de mexicains quittent le bureau du boss en riant.

***

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
JACK SWAGGER VS. JONATHAN GRESHAM



Dès que la cloche sonne, Jack Swagger se jette sur son adversaire et le met au sol avec un Double Leg Takedown avant de montrer qu’il n’est pas « The All-American American » pour rien en faisant l’étalage de toutes ces techniques de lutteur universitaire. Après quelques minutes, il finit par s’arrêter et commence à relever Gresham… Qui le surprend avec un Jawbreaker, qui se projette rapidement dans les cordes et qui revient à toute vitesse avec un Running Kick ! L’afro-américain veut enchaîner avec un Standing Moonsault, mais le blond esquive puis le pousse brusquement dans les cordes avant de l’intercepter avec un Belly-to-Belly Overhead Suplex ! L’ancien World Heavyweight Champion fait le signe de la fin et part pour une Gutwrench Powerbomb… Nooon ! Jonathan se dégage très rapidement et lui tord brusquement le bras avant d’enchaîner avec un Double Knee Armbreaker ! Jonathan donne ensuite plusieurs coups de pieds sur le coude blessé de son ennemi avant d’enchaîner avec une série de torsions et de clés de bras plus impressionnantes, les unes que les autres. Mais après quelques instants, le blond parvient à attraper les cordes et s’aide de celles-ci pour se relever, le représentant de la DOOM lui fonce dessus, mais il le fait passer par-dessus la troisième corde… Gresham retombe sur ses pieds sur l’apron du ring avant d’attraper le bras de son opposant et de lui porter une sorte de coup de la guillotine ! Il se dépêche ensuite de monter sur la troisième corde… Quoi ? Swagger le rejoint d’un bond ! Super Belly-to-Belly Overhead Suplex ! Il enchaîne aussitôt avec sa Swagger Bomb ! Un, deux, tr… Dégagement ! Agacé, il tente de relever le lutteur adverse… Non ! Il se fait piéger dans un Triangle Choke ! Il se débat tant bien que mal et après quelques secondes, il trouve la faille et attrape la cheville de son tortionnaire qu’il bloque rapidement dans un Ankle Lock !

La situation semble inversée, « The Octopus » se débat pendant un long moment et parvient finalement à effectuer une roulade, qui pousse Swagger – épaule et bras les premiers – contre le Turnbuckle ! Blessé et vexé, Swagger fonce alors sur Gresham qui se reposait dans le coin opposé, il esquive en passant derrière les cordes, puis enchaîne aussitôt avec un One-Armed Tornado DDT ! Il bloque immédiatement le bras de sa proie dans une Fujiwara Armbar… Oh ! Jack hurle de douleur, mais il se relève et parvient également à soulever son agresseur… Powerbomb dans le coin du ring ! Jon’ titube alors que son adversaire prend de la vitesse... Football Tackle dans la jambe de son rival qu’il bloque bientôt dans un nouvel Ankle Lock ! Gresham souffre, mais parvient une nouvelle fois à effectuer une roulade, qui envoie le blondinet sur l’arbitre qui s’effondre hors du ring ! Enzuigiri de Gresham qui veut enchaîner avec son Lighting Spiral… Non ! Swagger profite de cette situation pour lui ceinturer les hanches…Gutwrench Powerbomb ! C’est terminé ! Un, deux, trois… Non !  L’arbitre est toujours inconscient à l’extérieur ! L’américain au cheveu sur la langue se relève dépiter et… Oh ! BOAR ! BOAR ! The Proletariat Boar of Moldova vient de sortir de nulle part ! Il relève son rival et le soulève… Running Powerslam ! Il le relève et bloque ensuite son bras dans les cordes… Juan Francisco de Coronado arrive alors avec son drapeau de l’équateur et il l’explose sur le coude de Jack qui hurle de douleur ! Quoi !? Jason Jordan et Chad Gable arrivent au pas de courses et ils arrivent à chasser les étrangers ! Au même moment Swagger reprend doucement ses esprits, il voit que Gresham est encore au sol, il prend donc de l’élan… Swagger Bomb !? Non ! Il se mange un coup de pied dans le bras et se fait immédiatement emprisonner dans une Kimura Lock ! La douleur est beaucoup trop grande et il finit par abandonner !


VAINQUEUR : JONATHAN GRESHAM


***

Gavin Loudspeaker est en coulisse avec Kazushi Sakuraba, ce dernier dit qu’il est assez déçu d’avoir perdu contre Matt Riddle, mais que ce dernier avait la jeunesse avec lui et qu’il méritait clairement sa victoire. Il avoue ensuite qu’il s’agissait sans doute de son dernier combat sur le sol américain… Mais quelqu’un vient le contredire ! Oh ! Il s’agit de Dan Severn ! L’homme qui avait assisté au Main Event de la veille, s’approche du nippon et pose une main sur son épaule, il lui dit alors qu’au cours de leur longue carrière en MMA ils ne se sont jamais affrontés et pareil dans le monde de la lutte professionnelle, il propose alors à Sakuraba de l’affronter en un contre un le mois prochain lors du PPV « The Empire Strike Back », l’asiatique hésite un petit moment et finit par accepter… Les deux hommes se serrent la main sous les acclamations du public.

***

Après cela on retrouve Jack Swagger dans les vestiaires, un médecin est en train de lui bander le bras, lorsque The American Alphas viennent prendre de ses nouvelles. Après quelques secondes, le fils illégitime de Kurt Angle lui dit qu’il méritait de gagner son combat et que Juan Francisco de Coronado et ses sbires ne lui arrivent pas à la cheville… au même moment, Mike Quackenbush entre dans la pièce et esquisse un grand sourire, il annonce que lors du PPV « The Empire Strike Back », Jack Swagger, Chad Gable et Jason Jordan affronteront Juan Francisco de Coronado, Proletariat Boar of Moldova et Mr. Azerbaïjan dans un 3 vs. 3 sans disqualifications ! Les trois athlètes universitaires semblent plutôt réjouis par cette annonce.


***

REYE DE VOLADORES
KUSHIDA VS. SON OF HAVOC VS. WANI VS. WILL OSPREAY


Dès que le combat commence, KUSHIDA assène plusieurs kicks sur Will Ospreay, tandis-que Wani fait exactement la même chose sur Son of Havoc. Après plusieurs secondes, les deux asiatiques envoient leurs ennemis dans les cordes, mais ceux-ci reviennent dans la partie en contre-attaquant avec des Springboard Handspring Back Elbow ! Les deux anglais se font alors face et ils commencent à enchaîner les acrobaties, sous les applaudissements du public qui semble apprécier cette confrontation totalement inédite ! Et alors qu’ils semblent avoir finis de se jauger et qu’ils se défient du regard, les européens sont mis au sol par un Double Missile Dropkick de l’ancien IWGP Jr. Heavyweight Champion qui commence à prendre de l’élan pour enchaîner, mais qui est mis au sol par un Bicycle Kick de Wani qui enchaîne aussitôt avec une Discus Clothesline ! Le Rookie attend ensuite que Son of Havoc se relève et le lance dans les cordes… Oh ! Le Barbu revient à toute vitesse et envoie même son assaillant à l’extérieur avec une Running Hurricanrana ! Il enchaîne aussitôt avec un magnifique Suicide Dive sur l’homme masqué qui se relève difficilement… Hein ? Springboard Sommersault Senton de Will qui en profite ensuite pour taper dans les mains de certains spectateurs ! Au même moment, Kushida prend de la hauteur en montant sur le Turnbuckle ! Diving Sommersault Senton sur les trois hommes ! Non ! Wani esquive in-extremis et il revient ensuite sur le ring à toute vitesse, pour placer un Baseball Slide extrêmement violent sur les trois hommes, avant de se placer sur l’apron et d’assener un Running Soccer Kick sur Havoc qui lui était toujours à l’extérieur ! Il le ramène ensuite dans le ring et enchaîne aussitôt… Running One-Handed Swinging Neckbreaker ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Très agacé il relève le barbu et le place sur la troisième corde, mais alors qu’il va le rejoindre sur le coin, il est stoppé par Ospreay qui lui met quelques gauches, puis qui se projette dans les cordes… Oh ! Running STO de Wani ! Ce dernier se tourne ensuite vers sa proie d’origine et la rejoint en hauteur… Non ! Le fils du Chagrin le fait tomber puis saute à pied joint sur son dos… WTF !? Il se sert de ce dernier comme d’un tremplin et enchaîner avec un Sommersault Senton sur Ospreay encore allongé… Un, deux… Dégagement ! Il relève alors Wani qui répond avec un Jawbreaker et enchaîne les claques et les kicks avant de le lancer brutalement contre un coin et de lui foncer dessus… Pendulum Kick ! Le combattant de la WWGP prend alors de la hauteur… What The Fuck !!!?? Shooting Star DDT ! Shooting Star DDT ! Il enchaîne avec une Standing Shooting Star Press… Un, deux, trois ! Hallucinant !

Wani éliminé par Son of Havoc après une Shooting Star Press.

Oh ! Will Ospreay ne laisse pas une seule seconde de repos au Luchador, il lui saute dessus et tente un Inverted Frankensteiner… Non ! Havoc résiste en se tenant aux cordes et il garde le maigrichon sur ses épaules… Diving Crossbody de KUSHIDA sur son ancien rival ! Quelle combinaison ! Le nippon et le britannique masqué se font alors face, on assiste encore une fois à quelques enchaînements, puis l’élève de Tajiri esquive une Clothesline en faisant une roue et contre-attaque en portant un Dropkick dans la jambe de son ennemi, qui tombe à genoux et qui se mange ensuite un autre Running Dropkick extrêmement stiff ! Le voyageur temporel monte alors sur la troisième corde pour un Moonsault, mais il est stoppé par Will qui le met en position de Cheeky Nando Kick… Oh ! Non ! Il esquive un Superkick d’Havoc qui touche Kushida par erreur ! Ce dernier pas très attristé, se projette ensuite dans les cordes, mais il est mis au sol par un Spanish Fly venu d’ailleurs ! Ospreay ne s’arrête pas et enchaîne directement avec son Cheeky Nando Kick, avant de prendre de la hauteur ! 630° Senton sur son compatriote ? Non ! Celui-ci esquive ! Will se sauve en effectuant une roulade et revient dans les cordes à toute vitesse… Bicycle Kick de Son of Havoc qui lance alors le jeunot dans le coin… Os-Cutter ! Os-Cutter ! Il monte rapidement sur la troisième corde…. 630° Senton ! Cette fois-ci c’est bon ! Un, deux, trois ! C’est terminé pour Son of Havoc !

Son of Havoc éliminé par Will Ospreay après un 630° Senton.

KUSHIDA le relève immédiatement et l’envoie dans les cordes, mais il revient à toute vitesse avec un Handspring Pele Kick ! Se sentant poussé des ailes, Will reprend un petit peu de hauteur, mais le japonais le rejoint et le ramène au-sol avec une Top Rope Armdrag immédiatement suivit par son Overboard Lock ! Oh ! Serait-ce déjà la fin ? Non ! Le jeune homme parvient à attraper les cordes, ce qui agace le disciple de Tajiri qui reprend de la hauteur… Diving Moonsault !? Nooooon ! OMG ! Jumping Cutter de Will Ospreay qui enchaîne aussitôt… 720° Kick ! Un, deux, tr… Dégagement ! Apparemment épuisé le représentant de la PWK monte à son tour sur la troisième corde et il bondit pour placer un 530° Senton ! C’est esquivé par Yujiro qui prend de la vitesse et place un Tilt-a-Whirl Overboard Lock ! Ospreay serre les dents, il souffre le martyre, mais il parvient néanmoins à attraper les cordes… Il se relève difficilement… German Suplex de Kushida ? Non ! Pele Kick de son rival qui enchaîne aussitôt avec un Os-Cutter… Non ! Il se fait immédiatement coincer dans un troisième Overboard Lock au centre du ring ! Will se débat comme il peut, mais il n’a d’autres choix que d’abandonner !


VAINQUEUR : KUSHIDA


***

On rejoint Brian Cage, qui est en pleine séance de Shooting Photo – sans doute pour le site officiel de la MASS – le photographe assez excentrique, enchaîne les clichés et se rapproche petit à petit de son modèle en lui demandant de prendre des pauses plus différentes et excentriques les unes que les autres. Cela met mal à l’aise The Machine qui finit par décrocher son téléphone, Quackenbush est au bout du fil et il lui annonce que le mois prochain il aura la chance de participer à l’Infinity Gauntlet ! Et que le vainqueur du combat de demain entre Tetsuya Naito, Andrade Almas, Pete Dunne et lui-même aura la chance d’entrer en trentième… Cage esquisse alors un grand sourire, mais cela ne dure pas bien longtemps, puisqu’au même moment il se prend un flash en pleine face puis un énorme Low Blow ! Oh ! DDT sur le sol en béton ! Le photographe n’est autre que Chase Owens ! Il fait alors signe aux autres de rentrer… Il s’agit de Goldust et Velveteen Dream… Qui enchaîne avec trois Superkick sur Brian qui finit par s’effondrer au sol ! L’afro-américain s’allonge alors à côté de lui et demande à Chase de prendre quelques photos… Après cela, Goldust alors la parole pour dire que bientôt ce mâle alpha appartiendra corps et âme aux Aesthetes. Les trois hommes annoncent ensuite qu’ils participeront également à l’Infinity Gauntlet.

***

Rory et Drew Gulak arrivent sur le ring sous des réactions assez mitigées, le second prend rapidement la parole pour rappeler que la veille il est venu à bout d’un des plus grands techniciens au monde, d’abord parce que celui-ci s’est entêté à vouloir jouer les voltigeurs et ensuite tout simplement parce qu’il était meilleur que lui. Il dit ensuite qu’il a préparé un petit Power Point pour démontrer qu’il est un meilleur athlète que Dalton Castle… On voit alors une diapositive divisée en deux, d’un côté on peu apercevoir Dalton en train de faire la fête avec ses Boys et de l’autre Drew en train de s’entraîner avec son cadet. Il explique alors que contrairement à son futur adversaire, ou à Rory qui n’a pas été capable de vaincre Simon Gotch, lui ne délaisse pas son entrainement physique… On voit ensuite une autre diapositive ou Castle est en train de danser avec une belle femme, pendant que Drew bouquine dans une bibliothèque… Celui-ci rajoute qu’il muscle également son cerveau afin d’appréhender ses combats de la meilleure façon possible ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a triomphé de Quackenbush, alors que son frère lui n’a pas été capable de passer au tour suivant… Rory l’engueule un peu et Drew s’excuse… Au même moment Dalton Castle débarque accompagné par ses « Boys » et Kairi Hojo qui semble plutôt perplexe… The Peacock dit sèchement qu’il n’a clairement pas le temps d’écouter ses bêtises et qu’il est venu ici pour gagner rapidement et ensuite continuer son enquête pour retrouver Ashley Remington et Tugboat.


***

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
DALTON CASTLE VS. DREW GULAK



Notre combat commence d’une façon assez brutale, puisque dès que la cloche sonne, Dalton se jette sur son adversaire pour le matraquer de coups d’avant-bras ! Après quelques secondes de domination, il tente de le lancer dans les cordes, malheureusement Drew voit le coup venir, il lui tord le bras, le place dans son dos et enchaîne avec une Modified Back Suplex ! Le fêtard se relève en se tenant le coude, mais l’adversaire ne le laisse pas se reposer, il multiplie les atémis, puis il le bloque dans un Standing Arm Lock qui amène le chevelu au sol… Lorsqu’il a bien fait souffrir sa victime, Gulak tend le bras de sa victime, puis colle la main de cette dernière au-sol – de façon à créer un angle droit – puis saute brusquement sur le coude de celle-ci qui se met à hurler à la mort ! Mon dieu… Après avoir prit des nouvelles du malheureux qui a sans doute le bras cassé, l’arbitre hésite à arrêter le combat, mais le principal intéressé refuse et se relève doucement… Tel un charognard, son ennemi vient pour lui attraper le bras, mais cette fois-ci Castle utilise son membre valide (pas sure de cette expression haha) pour l’assommer avec un énorme Elbow Drop et enchaîner aussitôt avec un Stunner ! Oh ! Il le place maintenant sur ses épaules et place un Rolling Fireman’s Carry Slam avant de prendre de la hauteur et de bondir… Diving Splash ! Oui ! C’est réussi ! Quoi !? The Peacock ne porte pas immédiatement le tomber ! La chute a renforcé la douleur qu’il avait au coude et lorsqu’il finit par se reprendre et s’approcher de son bureau, celui-ci lui donne un énorme coup de pied dans le bras et déroule en plaçant un Hammerlock DDT immédiatement suivit d’une Fujiwara Armbar ! The Boys montent sur l’apron du ring pour attirer l’attention de l’arbitre, mais Rory s’agace et tire les jambes de ces deux là avant d’en envoyer un dans les escaliers…

Comment !!? Dalton Castle commence à se relever et contre toutes attentes, il soulève lentement, mais surement son tortionnaire tout en hurlant de douleur… Corner Powerbomb ! Il enchaîne avec une Discus Clothesline ! Au même moment Kairi Hojo porte un Spear sur Rory Gulak… Le roi de la fête en profite pour faire le tomber… Un, deux, trois… Quoi ? L’arbitre était encore en train d’observer le ramdam que les accompagnants étaient en train de faire à l’extérieur ! Désespéré, l’ancien champion de la ROH va chercher l’arbitre, mais lorsqu’il relève Drew, il se fait attraper et tordre une nouvelle fois le bras assez violemment… Il est maintenant coincé dans un Abdominal Stretch qui le fait souffrir le martyr ! Sans doute motivé par les encouragements de la nippone, Castle enchaîne les coups de coudes et parvient à faire lâcher la prise ! Drew s’agace et lui fonce dessus… Oh ! Bang-a-Rang sortit du diable vauvert ! Il fait le tomber… Un, deux, trois… Quoi encore ? Non ! L’arbitre s’est mangé le pied de Gulak en pleine tronche lors de la rotation… Il est encore au sol ! Dalton est totalement désespéré… Allongé au sol, il se tient la tête, avant de donner un grand coup de pied au sol et de prendre de la hauteur… Diving Headbutt ? Non ! C’est esquivé par Drew qui bloque immédiatement son opposant dans un Kimura Lock… Castle abandonne ! Il abandonne !


VAINQUEUR : DREW GULAK

***

Dalton Castle est allongé sur le ring, il se tient le bras, alors que Brandon, Brent et Kairi Hojo le rejoignent rapidement sur le ring… Au même moment les lumières s’éteignent et on entend alors plusieurs choses tomber au sol… Lorsque les lumières se rallument, on peu apercevoir des dizaines et des dizaines de poissons vivants sur le ring… L’arbitre et les quatre lutteurs, quittent alors le ring effrayé, alors que les lumières se rééteignent… et lorsqu’elles reviennent… les poissons ont disparus à la stupeur générale… A la table des commentateurs, on entend Ultra Mantis Black dire que même lui n’avait jamais vu pareil sortilège auparavant et que cela ne présage rien de bon…

***

Mark Angelosetti et Dasher Hatfield sont en coulisse pour annoncer qu'ils participeront tous les deux à l'Infinity Gauntlet ! Ils affirment ensuite que Simon Gotch gagnera le Johnny Saint Invitational et que l'un d'eux l'affrontera et que le premier WWGP Intercontinental Champion de l'Histoire sera donc un membre des Throwbacks ! Dasher calme ensuite son cousin en disant qu'avant ça, ils vont devoi gagner le Tag Team Gauntlet de demain... et qu'ils prouveront qu'ils sont également la meilleure équipe de la MASS ! Au même moment Jey et Jimmy Uso débarquent et se moquent des cousins en expliquant que tous les spécialistes de la lutte savent qu'ils sont les meilleurs Tag Team Wrestlers ! Ils annoncent alors qu'ils participeront à l'Infinity Gauntlet et qu'ils remporteront aussi le Gauntlet Tag Team Match de demain pour s'entraîner...


***

JOHNNY SAINT INVITATIONAL
SIMON GOTCH VS. ZACK SABRE, JR.



La cloche sonne et les deux hommes se serrent la main avant de finalement se taper dessus avec des Europeans Uppercuts. Après une ou deux minutes, Zack attrape le bras affaiblit de Simon et le lui tord assez soudainement et violemment avant de le bloquer dans un Abdominal Stretch… Le moustachu serre les dents, puis s’en sort en attrapant la jambe du britannique et en l’amenant en sol pour le bloquer dans un Single Leg Boston Crab ! Sabre commence par ramper vers les cordes, mais en s’apercevant qu’il est encore bien loin de celles-ci, il finit par utiliser son agilité et ses talents de technicien, pour se retourner et bloquer le bras blessé de l’américain entre ses cuisses pour placer une Cross Armbreaker ! Gotch hurle de douleur, mais il n’abandonne pas et parvient à soulever son tortionnaire, il place le haut du corps de ce dernier entre la deuxième et la troisième corde et ce laisse tomber en arrière, pour le « guillotiner » avec le câble ! Il se libère et reprend son souffle, avant de placer un Chop Block sur la jambe gauche de l’européen et de le bloquer dans un Boston Crab… Tel un gymnaste, Zack se contorsionne et transforme cela en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Déçu il n’attend pas une seule seconde et parvient à coincer son opposant dans une Fujiwara Armbar… Au courage, Simon parvient à se trainer jusqu’aux cordes et à obtenir le Rope Break ! Non ! L’anglais l’attire vers le centre du ring pour replacer sa prise… Wow ! Non ! Simon lui fauche violemment la jambe pour le ramener au sol et le coince dans une Kneebar ! Sabre résiste et cette fois-ci c’est lui qui parvient à attraper les cordes.

Une fois debout, les deux lutteurs recommencent à se taper dessus, le bras de Gotch l’empêche de mettre toutes ses forces dans la bataille, le british en profite pour lui retourner le bras une nouvelle fois et l’amener au sol, il plis ensuite son bras et pose la main de sa victime sur le ring… Avant de sauter à pieds joins sur son coude ! Mon dieu ! Simon recommence à hurler de douleur alors que Sabre s’empresse de le bloquer dans un Cross Armbreaker ! Le Gentleman parvient néanmoins à se relever, il se sert de son bras valide pour attraper la cheville de son bourreau et finit par contrer ! Kneebar ! Il vient de renverser la situation ! Oh ! Zack parvient à attraper la première corde ! Son ennemi se relève, lui attrape la jambe et tente de le tirer vers le centre du ring… Non ! Il frappe un coup de pied dans son bras affaiblit, puis enchaîne aussitôt avec un Hammerlock DDT ! Il fait le signe de la fin… Penalty Kick !? C’est contré en petit paquet… Non ! Boston Crab ! Encore une fois, Sabre s’accroche et il utilise son agilité pour contrer en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Les deux hommes se relèvent… Rolling Koppo Kick de Gotch qui allonge la jambe de l’européen sur le sol et l’écrase avec un Jumping Knee Drop ! Il s’acharne ensuite sur le membre blessé de sa proie, puis tente une prise en quatre…  Non ! Il est violemment poussé contre le coin – que son épaule percute violemment – puis est mis au sol par un German Suplex ! Un ! Deux ! Tr… Rope Break ! Les deux hommes sont à genoux et ils s’échangent des European Uppercuts…  Après quelques secondes, Zack prend l’avantage et il parvient à bloquer l’américain dans un Kimura Lock extrêmement douloureux… Gotch parvient à retourner ça en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Oh ! Running High Knee sur le britannique, qui titube et qui se mange un Dragon Suplex ! Il se relève en titubant et se mange un coup de pied dans le ventre… GOTCH STYLE PILEDRIVER ! Un, deux, trois !


VAINQUEUR : SIMON GOTCH

***

Simon Gotch commence par remercier ses fans, puis il sert la main de Zack Sabre, Jr. avant de dire qu'il a eu beaucoup de chance et que techniquement ce dernier était bien meilleur que lui ! Il explique qu'il est extrêmement fier d'avoir vaincu un génie comme lui et qu'il tentera de lui faire honneur en remportant le Johnny Saint Invitational et le WWGP Intercontinental Championship ! En entendant ça, le britannique esquisse un sourire, il précise que Gotch est beaucoup trop modeste et qu'il ne devrait pas l'être autant... car il méritait de remporter ce combat ! Son style vient d'une autre époque et c'est pour cette raison qu'il a ses chances pour gagner le tournoi !

***

Jonathan Gresham est en train de quitter l'arène, quand toutes les lumières s'éteignent... On entend alors des bruits de coups, puis lorsque les lumières se rallument, on retrouve l'afro-américain, inconscient... sa valise n'est plus côté de lui et... un bout de son sa barbe a été coupé ! Plusieurs arbitres viennent alors au secours du jeune homme tout en essayant de trouver une trace de l'agresseur qui semble tout simplement avoir disparu.

***

REYE DE VOLADORES
DRAGO VS. FRIGHTMARE VS. RICH SWANN VS. RYUSUKE TAGUCHI



Dès que le combat débute, les lutteurs masqués enchaînent les atémis sur Swann et Taguchi qu’ils lancent ensuite dans les cordes, mais les deux hommes esquivent et reviennent à toute vitesse en portant des Dropkicks sur leurs adversaires respectifs. Après cela, Rich et Ryusuke se regardent droit dans les yeux, avant de se lancer dans un véritable duel de danse ! Après plusieurs secondes, le japonais s’agace, attraper son adversaire et place un Fisherman Suplex sur l’afro-américain, il veut enchaîner, mais Drago le stoppe net en le matraquant de kicks et l’envoyant à l’extérieur… Il lui saute ensuite dessus avec un Springboard Corkscrew Crossbody ! Le reptile se relève triomphant, mais celui-ci se fait rapidement percuté par un Suicide Dive de Frightmare, qui est lui-même écrasé par un Springboard Sommersault Senton de Swann ! Taguchi place quelques atémis sur Rich, avant de le lancer brusquement contre la barricade… Non ! Il saute sur la barrière et enchaîne avec un Diving Moonsault ! L’américain ramène le nippon dans les cordes, puis prend de la hauteur… 450° Splash !? Non ! Esquivé ! L’ancien WWE Cruiserweight Champion, se sauve en effectuant une roulade et en se projetant dans les cordes… Oh ! Running Hip Attack de Ryusuke qui le relève aussitôt pour enchaîner avec les Three Amigos ! Oh ! Frightmare bondit sur la troisième corde… Diving Clothesline !? C’est esquivé par The Funky Weapon qui passe aussitôt dans son dos… Dondon ! Un, deux, tr… Rich Swann brise le tomber et tente un Roundhouse Kick, Taguchi esquive in-extremis avant de lui attraper le dos… Dondon Throne ! Un, deux, tr… Rope Break ! Agacé il tire sa « victime » au centre du ring, puis l’emprisonne dans un Ankle Lock… La prise est brisée par un Savate Kick de Drago qui prend immédiatement de la vitesse… Front Flip Piledriver ! Un, deux, trois !

Ryusuke Taguchi éliminé par Drago après un Front Flip Piledriver.

Frightmare s’empresse de relever son opposant, il lui porte quelques coups d’avant-bras avant de le lancer dans le coin et de lui foncer dessus… Le reptile le stop net avec un coup de pied avant de remonter sur le coin ! Diving Hurricanrana ! Le dragon le lance ensuite dans les cordes, mais il est mis au sol par une Flying Lariat du monstre masqué… Oh ! Rich revient dans le match avec une Clothesline ! C’est esquivé par l’ex-combattant de la Chikara, qui esquive avec un Standing Back Flip immédiatement transformé en Jumping Neckbreaker ! Alors qu’il va effectuer le tomber, il voit Drago en train de se relever et le met au sol avec un Shining Wizard ! Un, deux, tr… Simplement deux ! Il relève maintenant Swann et le lance dans les cordes ! Mon Dieu ! Handspring Cutter ! Standing Shooting Star Press ! Un, deux… Et ça n’ira pas plus loin ! Au même moment le mexicain se relève et fonce sur l’afro-américain qui évite la charge avec une Rolling Thunder et place un Frog Splash sur Frightmare… Un, deux… Drago ne lui laisse pas le temps de finir le tomber ! Il relève son adversaire, qui l’assomme avec un Tornado Spin Kick ! Il envoie maintenant la petite boule d’énergie kinésique à l’extérieur avant d’enchaîner… Springboard Corkscrew Moonsault ! Noooon ! C’est esquivé ! Il retombe sur ses pieds, mais tourne le dos à Frightmare qui le lui attrape immédiatement… German Suplex ! Le pauvre bougre se relève non sans mal et se mange un Yakuza Kick qui le pousse brusquement dans les escaliers en aciers ! Que va faire la créature du chaos ? Il monte sur les marches… Kneeloscopy !!! C’est porté ! Il tire le danseur sur le ring et enchaîne… Pumphandle Driver ! Un, deux, trois !

Rich Swann éliminé par Frightmare après un Pumphandle Driver.

Il s’empresse de monter sur le coin, mais il est rejoint par Drago qui lui met quelques coups de poings avant de sauter ! Diving Hurricanrana ! Un, deux… C’est insuffisant ! Il place la tête du gamin des ténèbres entre ses jambes dans le but de partir pour un Piledriver, mais c’est contré en surpassement… Oui ! Il retombe sur ses pieds et prend de la vitesse… Tilt-a-Whirl… Aaarg ! C’est contré en Tilt-a-Whirl Backbreaker par Frightmare qui enchaîne aussitôt ! Kneeloscopy ! Un, deux, tr… Rope Break ! N’y croyant pas ses yeux, le partenaire d’Hallowicked se tient la tête, tire sa proie au centre du ring et commence à escalader les cordes… Super Kneeloscopy !? Nooon ! C’est heureusement esquivé par le reptile, qui se remet debout et se projette dans les cordes… Titl-a-Whirl Tornado DDT ! Au même moment, King Cuerno et Leo Kruger arrivent dans le ring en courant pour l’attaquer ! Ils lui assènent quelques coups de poings, avant de le projeter dans les cordes… Il revient à toute vitesse ! Double Front Flip DDT sur les deux hommes qui roulent hors du ring ! Néanmoins son ennemi légitime profite de ce moment pour placer un German Suplex et essaie d’enchaîner avec un Pumphandle Driver ! Non ! Petit Paquet… Un, deux, tr… Ouf ! Il s’en sort in-extremis et reprend de la vitesse… Front Flip Piledriver ! Le dragon enchaîne ensuite avec un Baseball Slide sur Alpha Female qui voulait intervenir, avant de sauter sur la troisième corde… Springboard 450° Splash ! Un, deux, trois ! C’est terminé ! Drago ira en final affronter Drago !


VAINQUEUR : DRAGO

***

Drago n’a même pas le temps de célébrer sa victoire, puisque Leo Kruger lui brise quasiment la nuque avec une Enzu Lariat avant de le lancer en direction de King Cuerno qui le remet immédiatement au sol avec un Samoan Driver avant de lui arracher une nouvelle fois son masque, mais cette fois-ci Frightmare et son équipier Hallowicked interviennent pour chasser The Artemis Circle et mettre une serviette sur la tête du malheureux avant que celui-ci puisse cacher son visage. Ils le ramènent ensuite jusqu'en coulisses sous les applaudissements des spectateurs.

***

Juice Robinson arrive dans le ring sous les applaudissements du public... Quoi ? Pete Dunne arrive derrière lui et explose une chaise sur son dos ! Il multiplie les coups de chaises avant de l'envoyer brutalement contre l'une des barricades ! Oh ! DDT sur la chaise ! Il tire maintenant l'ancien CJ Parker par les cheveux, avant de nettoyer la table des commentateurs... Powerbomb à travers la table ! OMG ! L'anglais prend le micro et se place au centre du ring avant de dire qu'il ne veut pas affronter le sous-fifre, mais le patron... Il veut Mike Quackenbush ici et maintenant ! Quack' finit par montrer le bout de son nez et il lui dit qu'il a gagné ! Il ne participera même pas à l'Infinity Gauntlet... Dunne rentre dans une rage folle ! Il attrape Gavin Loudspeaker et lui porte un énorme KO Punch ! Quack' s'agace et commence à enlever son costard pour aller lutter... Quoi !!!? Juice Robinson se relève difficilement ! Il dit qu'il doit finir un truc avec Pete Dunne ! Il veut terminer ce combat avec lui et demande à Quack' de faire sonner la cloche... la mort dans l'âme le Chairman s'exécute !


***

NON-TOURNAMENT MATCH
JUICE ROBINSON VS. PETE DUNNE



Dès que la cloche sonne, Dunne se rue sur son adversaire et le lance brutalement dans un coin du ring avant de l’attraper et de lui porter un Pendulum Backbreaker et de répéter l’opération à plusieurs reprises ! Il lui attrape ensuite le dos et l’envoie au sol avec un Back Drop Driver ! Un, deux, dégagement ! Visiblement agacé par ce qu’il considère comme une perte de temps, l’anglais se place au-dessus de son rival et commence à lui asséner une série d’avant-bras, il le relève ensuite pour enchaîner avec un Scoop Slam puis une simple Snap Suplex… Un, deux… Ce n’est pas suffisant ! Enragé, Pete s’acharne sur le dos de Juice pendant un long moment avant de le placer sur la troisième corde, les deux hommes s’échangent plusieurs coups, mais c’est finalement l’homme le plus frais qui l’emporte et qui envoie l’autre sur le planché des vaches avec une Superplex ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Pete perd alors quelques secondes à mettre des gifles sur l’américain presque inconscient, puis il le relève en le tirant par les cheveux… Il essaie de le mettre en position pour son Bitter’s End… Non ! Knockout Punch de l’Underdog qui pousse son bourreau dans les cordes et le met au sol avec un Crescent Kick avant de prendre de la vitesse et de placer un Running Sommersault Senton ! Un, deux… Simplement deux ! Après avoir reprit ses esprits, l’ancien CJ Parker se relève en demandant l’appuie du public et il essaie d’en finir avec un Pulp Friction… Oh ! Non ! Le dernier WWE UK Champion de l’Histoire se dégage in-extremis et lui porte un Enzuigiri dans la nuque avant de lui attraper les hanches… German Suplex contre le coin du ring ! Un, deux, tr… Rope Break !

Impatient d’en finir, l’européen tente son Bitter’s End, mais Juice se dégage in-extremis et les deux hommes s’échangent des coups de coudes et des European Uppercuts pendant un petit moment, jusqu’à ce que Pete prenne le dessus et ne lance son opposant dans les cordes, le chouchou du public esquive une attaque et revient à toute vitesse avec une Running Sitout Lariat, il relève maintenant son ennemi… Juice is End ! Acclamé par la foule, il prend maintenant de la hauteur… Diving Headbutt ! Un, deux… Noooon ! Ce n’est pas assez ! Il lance alors Dunne dans un coin et place une Corner Clothesline avant de reprendre de l’élan… Cannonball !? Non ! C’est esquivé par Pete, qui lui donne un coup de coude dans le dos, puis un Big Foot au niveau de la colonne avant d’enchaîner avec un German Suplex ! Un, deux… Robinson se dégage in-extremis sous les yeux écarquillés de l’autre compétiteur, qui le relève et fait le signer de la fin… Bitter’s End !? Non ! Robinson se dégage in-extremis et il se place derrière l’anglo-saxon… Falling Inverted DDT ! Un, deux… Dégagement ! Le protégé de Quackenbush se relève difficilement en se tenant le dos et en serrant les dents, il essaie alors de placer son Pulp Friction… Il est poussé dans les cordes et se mange un Dropkick dans le dos avant que son ennemi ne l’attrape brusquement… Bitter’s End ! C’est porté ! C’est la fin… Un, deux, tr… Noooon ! Robinson est encore présent et il se relève en titubant, en voyant cela, Dunne perd complètement patience, il lui donne un coup de pied dans le ventre… Better End ! Better End ! Un, deux, trois ! Cette fois-ci c’est réellement la fin !


VAINQUEUR : PETE DUNNE

***

Le vainqueur s’empresse de récupérer le micro pour dire qu’avec sa victoire il s’est mérité une place dans le futur Infinity Gauntlet, Quackenbush lui répond que ce n’était pas très fair-play, mais qu’il a effectivement finit par gagner et qu’il participera donc à ce combat… tout comme Juice Robinson et lui-même ! Au même moment, Tetsuya Naito arrive dans le dos du britannique… Destino ! Moonsault d’Andrade « Cien » Almas ! Mike commence à sourire, mais lorsqu’il se retourne pour retourner en coulisses, il se mange un Green Mist de BUSHI, qui le lance contre la barricade ! Oh ! EVIL et SANADA relèvent Juice Robinson sans attendre et ils placent leur Magic Killer sur le pauvre homme déjà KO… Zelina Vega prend alors la parole pour dire que désormais rien ne pourra arrêter Los Ingobernables de Japon et que quoi qu’il en soit l’un de ces cinq hommes remportera le prestigieux Infinity Gauntlet ![/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MASS - JOHNNY SAINT INVITATIONNAL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Doktè tout bon Carol Berotte Joseph rektè Mass. Bay's College
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universe 5 :: UNIVERSE 5 :: World Wrestling Grand Prix :: Modern American Strong Style-
Sauter vers: