AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silent Nights, Deadly Nights

Aller en bas 
AuteurMessage
King K. Rool

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2017
Age : 21

MessageSujet: Silent Nights, Deadly Nights   Jeu 22 Fév - 5:50

12/28/2017
Newport, RI, USA.
MULTI MAN LADDER MATCH FOR A DOOM FTW CHAMPIONSHIP'S OPPORTUNITY

Et salut à tous ! Cette première soirée des shows Silent Night, Deadly Night s'ouvre en chanson, comme d'habitude. Le show s'ouvre avec l'arrivée de Ricochet, relativement bien accueilli par les fans de la DOOM. L'high flyer grimpe dans le ring et prend la parole, il remercie les fans de leur accueil et dit qu'il est très fier et très content de participer au main event de la soirée. Il ne continuera pas bien longtemps car il est coupé par la musique de "Badass" Curt Hawkins. Ce dernier arrive sous de gros chants "fagget", il critique Ricochet, disant que ce dernier se prend pour ce qu'il n'est pas, ce soir, il va comprendre qu'il n'a pas ce qu'il faut pour être ici, à la DOOM. Et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il sera déjà dans le premier avion, à repartir vers l'Angleterre. Hawkins demande à Ricochet s'il entend la foule chanter son nom. Le copain de Tessa Blanchard lui dit qu'il entend plutôt les chants "fagget". Hawkins s'énerve aussitôt et tente un lariat mais se fait contrer par un C-4 ! Il se relève sonné, Ricochet le jette hors du ring et célèbre un instant avec la foule.

----------

Sami Callihan effectue son entrée sous une bonne pop avec les frères Crist qui ne le suivent même pas jusqu'au ring. Callihan se retrouve dans le ring et semble en forme et se place dans un coin pour attendre son adversaire. Ce dernier arrive, SHLAK est là ! Il est déguisé en Père Noël et porte une hotte sur le dos. Il en sort des DVD pornos qu'il offre aux fans. Il arrive en ringside et demande à Callihan s'il a été sage. Callihan veut répondre mais SHLAK le coupe disant qu'il s'en fout, il va lui péter la gueule et personne ne pourra l'aider, because there's no god, only SHLAK !

SPIRIT OF CHRISTMAS DEATHMATCH
SAMI CALLIHAN VS. SHLAK

La soirée s'ouvre de la meilleure des manières, la DOOM Zone est en feu. SHLAK et Callihan se cognent comme de vrais chiffonniers. La foule se met à rire lorsque SHLAK, désirant utiliser un objet, sort un sapin de sous le ring. Naturellement, il s'en sert pour frapper Callihan ! Ce dernier n'est néanmoins pas en reste et utilise lui aussi les armes de Noël à son avantage, en effet, il attrape une guirlande et l'enroule autour de SHLAK. Ce dernier se libère grâce à sa force de fou furieux mais Callihan lui explose aussitôt une boule de noël sur le front. SHLAK saigne, la boule était en verre. SHLAK revient bien dans le match avec une canne en sucre d'orge géante, il s'en sert comme d'un kendo stick. Il vient maintenant s'asseoir sur le dos de Callihan pour l'attraper à la gorge avec la canne. Callihan et SHLAK passent finalement à travers une table en ringside. SHLAK est le premier à se relever et balance un big boot à Callihan, il repart sur la rampe d'accès et va en ringside. Il revient avec un quad ! Il hurle que le traîneau du père noël est là ! Il arrive en ringside et attache Callihan par les pieds à l'arrière du quad. Il fait aussitôt quelques mètres en traînant Callihan avant que le moteur ne lâche. SHLAK descend et balance Callihan dans le ring, il va chercher une table et rentre dans le ring, mais Callihan le surprend, HEADLOCK DRIVER ! Un, deux, dégagement ! Les deux sont exténués. Callihan le relève, mais se prend un coup de pied dans l'entrejambe. SHLAK est hilare, il dit qu'il a éclaté les boules de noël ! Il soulève aussitôt Callihan, D.D. ! Un, deux, trois !

SHLAK célèbre sa victoire, il remet son bonnet de père Noël et distribue à nouveau des cadeaux, cette fois, il s'agit de sex toys. Il repart tout content, une fois en haut de la rampe d'accès, il lève les bras et hurle "that's what i call a real Christmas, MOTHERFUCKERS !". Il disparaît aussitôt en backstages.

----------

En coulisses, Rob Zombie entre dans une loge, celle d'Elias Samson. Il demande à ce dernier s'il est prêt pour le main event de ce soir. Mauvaise surprise, le Drifter ne semble pas du tout prêt, il est carrément ivre mort sur son canapé. Il réagit à peine et on ne semble même pas sûr qu'il reconnaisse le chairman. Rob Zombie dit qu'il va lui trouver un remplaçant mais que Samson devrait vraiment faire quelque chose pour ses problèmes d'alcool. Ce dernier répond qu'ils ne le comprennent pas, ils le rendent malade alors qu'ils devraient l'aimer. Rob Zombie repart et croise Brian Kendrick, ce dernier lui demande s'il y a un problème, Zombie lui répond que c'est la routine, rien de plus. Zombie veut lui parler mais Kendrick dit qu'il n'est pas intéressé à l'idée de participer dans le main event de ce soir, il a d'autres projets, comme ramener une âme en peine sur le droit chemin. Zombie s'éloigne, Kendrick s'engouffre dans la loge sombre d'Elias Samson.

----------

Hiromu Takahashi effectue son entrée sous une grosse pop, il grimpe dans le ring après avoir confié Daryl à Gargiulo et House. C'est maintenant au tour de son adversaire du soir, Jonathan Gresham, de débarquer sous les huées. On rappelle que les deux hommes se sont déjà affrontés au dernier show dans un match remporté par Takahashi. The Octopus avait alors demandé un rematch.

SINGLE MATCH
HIROMU TAKAHASHI VS. JONATHAN GRESHAM

Ce second affrontement entre les deux hommes ressemblent beaucoup au premier, pas vraiment sur la forme mais bien sur le fond. Une nouvelle fois, Gresham semble dominer son sujet, il est incontestable qu'il est plus technique que Takahashi et qu'il le domine sans trop de difficultés quand ils sont au sol. Néanmoins, le Japonais reprend systématiquement l'avantage avec son style spectaculaire et ses prises de risques inconsidérées. Jonathan Gresham n'est pas habitué aux offensives exotiques de son adversaire et il se fait surprendre à chaque fois. Il tente bien d'en finir avec son Octopus Stretch, mais Takahashi parvient à se dégager. Gresham est sur l'apron, sunset flip powerbomb ! Non, Gresham se retient, il sait que s'il encaisse le move, c'est fini ! Il se dégage et grimpe sur la troisième corde mais se mange un kick de Takahashi qui lui porte le super victory roll ! Gresham se relève, à moitié ko, Hiromu le soulève, Time Bomb ! C'est terminé.

Un nouveau match bien sympathique mais une nouvelle fois remporté par Takahashi. Ce dernier repart après avoir récupéré Daryl. Dans le ring, Jonathan Gresham se relève difficilement, il devient vite fou de rage et lance un défi à Takahashi, un dernier match ! Il veut l'affronter, demain ! Pas dans un single match mais dans un last man standing ! Il veut définitivement se débarrasser de lui, lui prouver qu'il est un meilleur lutteur et que c'est tout ce qui compte ! Takahashi se contente de lever le pouce et de le faire glisser sur sa gorge. It's on !

----------

La Team Pazuzu est en coulisses, Zahra Schreiber débarque pour les interviewer. Tout d'abord elle félicite Pinkie Sanchez pour sa performance à STROKE, il a bien failli repartir avec le titre majeur. Sanchez ne se pavane pas trop, il vend l'attraction du jour, Jaka ! Ce dernier va en effet prendre part au main event de la soirée et tenter de gagner un title shot. Zahra Schreiber se tourne vers Chris Dickinson et lui demande s'il n'est pas jaloux. Ce dernier admet qu'il aimerait être à la place de Jaka, néanmoins, il espère voir son ami l'emporter. La force de la Team Pazuzu, c'est leur union, leur capacité à ne pas se mettre mutuellement des bâtons dans les roues, ils sont plus qu'un clan, ils sont une famille. Dickinson est clair, Jaka va ce soir l'emporter et remporter le titre demain. Puis, Jaka donnera un shot à Pinkie et lui. Et pendant ce temps, EYFBO remporteront les titres tag team. Schreiber veut recueillir les sensations de Jaka, mais ce dernier ne répond qu'avec un "YEOW !".

----------

Les BroMans effectuent leur entrée sous les huées. Des jets de projectiles ont carrément lieu. Les BroMans ne semblent pas apprécier ça et veulent prendre la parole mais un gong les coupe ! It's Fuckin Nick Gage ! Ce dernier arrive vers le ring et commence déjà à se battre avec les Robbie E et Jessie Godderz, il a même l'avantage. Les BroMans demandent de l'aide à Drake Younger, mais ce dernier leur dit qu'il perd les mauvaises habitudes d'arbitre qu'il a pu prendre à la WWE. La musique de Sheamus se fait entendre, ce dernier s'en fout complètement et effectue son entrée tout à fait normalement. A noter qu'il porte un eye-patch noir, pirate style.

TAG TEAM MATCH
THE BROMANS VS. NICK GAGE & SHEAMUS

Autant le dire tout de suite, c'est un pur massacre, Sheamus et Nick Gage ne sont pas là pour enfiler des perles ni pour faire de cadeaux à leurs adversaires, à la place, ils distribuent des patates de forains ! On sent tout de même de la tension entre les deux, on sent que ça peut partir n'importe quand entre ces deux là. Le ton monte lorsque Gage fait le tag en tapant sur l'épaule de Sheamus, les deux se bousculent, Gage balance une droite à Sheamus ! Ce dernier recule et revient, BROGUE KICK ! Esquivé par Gage ! OH SHIT ! C'est Robbie E qui a encaissé le coup ! Gage est passé dans le dos de l'Irlandais et le jette aussitôt hors du ring. Jessie Godderz en profite, roll-up ! Un, deux, dégagement, les deux se relèvent, Chokebreaker de Gage ! Pinfall, c'est terminé !

Aussitôt, Sheamus rentre à nouveau dans le ring et fonce sur Nick Gage, les deux échangent des coups à la vitesse de l'éclair. Impossible de les arrêter, la sécurité débarque, mais Drake Younger descend du ring et s'interpose sous les chants "let them fight !". Younger fait d'ailleurs signe à la sécurité d'entendre ce que les fans disent. Le combat est arrêté, mais le succès de l'opération est à nuancer, en effet, les membres de la sécurité ont aussi prit quelques coups et on peut voir que quelques lèvres sont ouvertes. En tout cas, Sheamus et Nick Gage échangent quelques mots doux, on rappelle qu'ils s'affronteront demain dans un Spirit of Christmas Deathmatch.

----------

Rob Van Dam est vu dans une vignette en train de profiter de sa vie de star. On le voit dans sa luxueuse villa, il est au téléphone et on l'entend dire "tu devrais me supplier pour me sucer". The Whole F'n Show ne cesse de se vanter. Il raccroche et dit à l'équipe de reporters de la DOOM qu'il a été clair, il attend une bonne offre de la part de Rob Zombie pour revenir. Il précise au passage qu'il n'est pas intéressé à l'idée d'affronter Joey Janela, ce dernier n'étant qu'un lutteur de seconde zone. Alors que lui, il est Rob Van Dam ! Avant qu'il reparte, on lui demande s'il regardera le main event de ce soir et le match entre le vainqueur de ce soir et Jimmy Havoc pour le DOOM FTW Championship. RVD dit que non et ne semble même pas savoir qui est Jimmy Havoc. Il repart dans sa villa, invitant les reporters à s'en aller.

----------

Yujiro est dans le ring avec son petit harem, il attend un adversaire. Cette musique se fait entendre ! Les yeux bridés de Yujiro s'ouvrent comme jamais et il y a de quoi, car en effet, c'est SHLAK qui débarque en étant hilare. Il explique qu'il a toujours adoré manger chinois ! Il grimpe dans le ring à toute vitesse et dit à Drake Younger de faire sonner la cloche, c'est l'heure d'un 5 Minutes Survival ! Drake Younger a le sourire et hausse les épaules en regardant Yujiro, il fait aussitôt sonner la cloche.

5 MINUTES SURVIVAL
YUJIRO VS. SHLAK

Autant dire que les jeunes femmes accompagnant le Tokyo Pimp ne risquent pas de distraire SHLAK, en effet, elles sont toutes parties en courant. La raison ? Dès le début du match, SHLAK porte son D.D. sur une d'elles. Le match est une nouvelle fois un bon gros massacre, SHLAK s'amuse et en moins de trois minutes, il porte son D.D. pour la victoire, le tout sous les chants d'une foule en délire.

SHLAK remporte sa deuxième victoire de la soirée et semble survolté, il invite n'importe qui à venir sur le ring pour l'affronter. Naturellement, personne ne répond à cette invitation. SHLAK s'en fiche pas mal et repart en tapant dans de nombreuses mains de fans.

----------

Rob Zombie arrive en haut de la rampe d'accès, il espère que les fans s'éclatent bien. Il compte maintenant faire une grande annonce ! Le premier show de l'année 2018 aura un main event un petit peu spécial. Dans ce match, les titres tag team seront mit en jeu pour la première fois, le tout dans un Hardcore Tornado Tag Team Match ! La foule est en délire, Rob Zombie repart avec le sourire.

----------

En coulisses, le BCC est interviewé par Zahra Schreiber. La jeune femme pose des questions à Ace Romero et Buddy Murphy qui prendront part dans un instant au main event de la soirée avec en jeu, une opportunité au titre de Jimmy Havoc. Elle leur demande si ce genre de match ne pourrait pas mettre en danger leur amitié. Buddy Murphy se contente de dire qu'il ne le pense pas. Ace Romero répond qu'il est aussi de cet avis, après tout, ils sont deux amis qui ont évolué durant ces dernières semaines en travaillant ensemble, ils se comprennent et c'est pour quoi ce match ne changera rien à leur alliance ! Zahra Schreiber note que c'est admirable. Elle leur demande ensuite s'ils pensent avoir ce qu'il faut pour vaincre Jimmy Havoc s'ils venaient à remporter ce main event. Buddy Murphy est formel, il peut et battra Jimmy Havoc. Ace Romero livre une réponse plus longue, il pense avoir ce qu'il faut, après tout, il donne tout quand il s'entraîne dans l'optique de pouvoir un jour être le champion ! D'ailleurs, lorsque ce jour viendra, la première personne à qui il donnera un shot n'est autre que Buddy Murphy, son ami ! Zahra Schreiber est très satisfaite et remercie les deux hommes pour cette riche interview avant de repartir. Une fois la jeune femme assez loin, Romero demande à Murphy s'il était bien et s'il pense qu'il a impressionné la jeune femme. Murphy répond qu'il a un peu sonné comme un tryhard mais que globalement, ça devrait le faire, après tout, lui, il a fait en sorte d'avoir l'air le plus inintéressant possible avec ces réponses. Les deux font un check avant de partir vers le ring.

----------

And it's time for the main event ! Tout d'abord, Jaka se ramène avec la Team Pazuzu. Il salue Larry Legend et va s'installer dans un coin, serein. Curt Hawkins arrive, il fait le show mais on se moque de lui, ce qui l'énerve pas mal. Ricochet arrive à son tour sous une grosse pop et va s'installer dans un coin. Blackheart Lio Rush fait son entrée, son visage n'affiche aucune émotion, il grimpe dans le ring attend patiemment. Buddy Murphy et Ace Romero débarquent en même temps sous une bonne pop, ils tapent dans des mains et rentrent dans le ring. Larry Legend annonce maintenant le remplaçant d'Elias Samson... JOEY JANELA ! Ce dernier arrive sous une très grosse pop et grimpe dans le ring. Le match va pouvoir commencer.

MULTI MAN LADDER MATCH FOR A DOOM FTW CHAMPIONSHIP MATCH
ACE ROMERO VS. JOEY JANELA VS. JAKA VS. LIO RUSH VS. RICOCHET VS. CURT HAWKINS VS. BUDDY MURPHY

A-t-on vraiment besoin de préciser que ce match est un immense bordel qui part dans tous les sens ? A noter tout d'abord qu'Ace Romero et Buddy Murphy travaillent relativement bien en équipe et qu'à aucun moment ils ne se retrouveront dans une situation les forçant à se battre. On voit à de multiples reprises le big man jeter son partenaire Australien sur les autres participants du match. Ace Romero fait d'ailleurs lever la foule lorsqu'il porte un running slingshot plancha directement hors du ring sur tout le monde. Evidemment, un match impliquant Ricochet ne peut qu'offrir de la haute voltige et c'est ce qui arrive, Ricochet est impérial et alors que Lio Rush était sur la troisième corde, Ricochet est venu le chercher avec un springboard C-4 complètement fou. Curt Hawkins encaisse tout le long du match et semble incapable de faire quoi que ce soit ! Jaka utilises les échelles comme des armes et calme bien ses adversaires. Il montre aussi toute l'étendue de son striking en portant notamment un magnifique spinning wheel kick sur Romero qui courait vers lui. Joey Janela est comme d'habitude un fou furieux et le prouve lorsqu'il porte un crossbody depuis l'échelle dans le ring sur Buddy Murphy et Ace Romero hors du ring ! Plus tard dans le match, Curt Hawkins va répondre à ce spot. En effet, l'auto proclamé Badass a installé deux piles de deux tables cotes à cotes. Il installe Lio Rush et Janela là dessus et grimpe sur l'échelle dans le ring. Il hurle "BADASS" et saute ! Sauf que Janela et Rush s'écartent, résultat, Hawkins s'explose à travers les quatre tables dans le spot le plus dingue de la soirée. La foule est en feu et Hawkins ne bougera plus du match. Jaka est en feu et distribue les kicks comme des petits pains, il balance un superkick à Romero qui était sur l'apron et qui chute en arrière sur une échelle posé sur l'apron et une barrière de sécurité. L'échelle se casse en deux, Romero est étendu dessus. Buddy Murphy porte un Whale Hunt sur Joey Janela, directement sur une échelle couchée dans le ring. Mais Murphy encaisse un 630° avant même de pouvoir se relever. Ricochet vient de le détruire ! Il ne perd pas un instant et saute directement hors du ring avec un springboard shooting star press sur Lio Rush ! Ricochet grimpe à l'échelle avec Jaka ! Les deux échangent des coups ! Jaka prend néanmoins le dessus et fait tomber Ricochet avec un coup de tête. Jaka va attrape le contrat mais Lio Rush revient avec un springboard jump. Il vient d'atterrir sur l'échelle et est face à Jaka. Il lui crache aussitôt un mist noir au visage ! Jaka est aveuglé et tombe, permettant à Rush de décrocher le contrat !

Blackheart vient de décrocher le contrat, il ne célèbre pas sa victoire et vient s'asseoir au milieu du ring. Le show se termine sur cette image de Rush, impassible au milieu des corps de ses adversaires, tous KO. Rendez vous demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
King K. Rool

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Silent Nights, Deadly Nights   Mar 27 Fév - 8:38

12/29/2017
Newport, RI, USA.
LIO RUSH VS. JIMMY HAVOC FOR THE DOOM FTW CHAMPIONSHIP

Le show s'ouvre directement avec l'entrée de Joey Janela et Penelope Ford. Janelope sont donc réunis ce soir ! Débarquent ensuite Buddy Murphy et Ace Romero, le BCC ! Les deux hommes viennent dans le ring sous une bonne pop et saluent leurs partenaires du soir. C'est ensuite aux Ugly Ducklings de débarquer, Colby Corino, Lance Lude & Rob Killjoy arrivent sous des huées et grimpent dans le ring. Leur partenaire n'est autre que "Badass" Curt Hawkins ! Ce dernier grimpe dans le ring et joue les meneurs, il semble en forme. Drake Younger va faire débuter le match mais un coup de feu se fait entendre ! SHLAK IS HERE ! La foule est en feu pour le crash test dummy ! Il grimpe dans le ring, ce qui a pour effet de faire descendre Hawkins. SHLAK prend la parole, il dit qu'il avait envie de demander une chose à Drake Younger, il veut être l'arbitre de ce match. Younger hésite un instant et accepte, disant qu'il va en profiter pour aller boire quelques bières. SHLAK est l'arbitre de ce match !

TAG TEAM ACTION WITH SHLAK AS A SPECIAL GUEST REFEREE
JANELOPE & THE BCC VS. THE UGLY DUCKLINGS & CURT HAWKINS

Le match se déroule plutôt bien, SHLAK prend son rôle au sérieux. Néanmoins, sa simple présence suffit à inquiéter les autres participants qui préfèrent rester sur leurs gardes, en particulier Curt Hawkins qui tente d'être le plus loin possible du Jersey's Strangler. SHLAK n'est néanmoins, comme Drake Younger pas très regardant sur le règlement et ne dit rien lorsque les Ugly Ducklings mettent un coup de chaise sur Penelope Ford, bien au contraire, ça l'amuse. Les Ugly Ducklings trichent énormément et Curt Hawkins tente de prendre de nombreux risques pour montrer qu'il est un badass. Néanmoins, Joey Janela est dans le match, ce dernier provoque beaucoup plus de réactions que lui ! Ace Romero et Buddy Murphy font le show, le premier porte d'ailleurs un très efficace double front dropkick à Lude et Killjoy avant de porter un back body drop à Buddy Murphy qui vient tomber sur ses quatre adversaires hors du ring. En fin de match, Curt Hawkins fait le tag avec Lance Lude et rentre dans le ring pour frapper Penelope Ford, mais SHLAK n'a pas vu le tag et dit à Hawkins qu'il n'est pas l'homme légal. Ce dernier conteste, SHLAK lui rappelle qu'il est l'arbitre. Hawkins insiste, SHLAK le soulève, D.D. ! Lance Lude est choqué, il encaisse aussitôt un german suplex pin de Janela ! C'est à ce moment là que Penelope Ford roule sur le Lude pour un jacknife pin qui permet à son équipe de l'emporter !

Janelope et le BCC célèbrent, SHLAK vient leur lever les bras avant de rapidement repartir. En ringside, il voit Hawkins au sol, il passe à côté et lui dit "get the fuck outta the ring when you're not fuckin legal". La soirée s'ouvre de la meilleure des manières, la salle est chaude.

----------

Jonathan Gresham grimpe dans le ring après une courte pause, il prend la parole et semble fou de rage. Il dit qu'il est le meilleur foutu lutteur de cette compagnie. Gresham est malade, écœuré que personne ne le reconnaisse alors que pour lui, c'est évident. Ses transitions, son mat grappling, sa maîtrise des soumissions, il est le lutteur parfait ! Et pourtant, Hiromu Takahashi l'a vaincu non pas une mais deux fois et ça, ça le rend fou. Il se sait meilleur et cette fois-ci, il va battre Takahashi qui n'est selon lui qu'un taré juste bon à se mettre en danger. Cette fois-ci, il le jure, il va le battre.

----------

Gresham est naturellement hué par les fans, il se contente de répondre en adressant ses majeurs aux gens. Hiromu Takahashi débarque aussitôt sous une grosse pop, mais alors qu'il effectue son entrée et qu'il fait faire des checks à Daryl, Jonathan Gresham lui met un gros coup d'avant bras dans la nuque ! Il le ramène aussitôt dans le ring.

LAST MAN STANDING
HIROMU TAKAHASHI VS. JONATHAN GRESHAM

Troisième affrontement entre les deux hommes, rappelons qu'Hiromu a remporté les deux autres combats. Cette fois-ci, Gresham est véritablement plus agressif, il délaisse un peu sa technique pour porter des coups violents à son adversaire. The Octopus n'est plus animé par son désir arrogant d'outwrestle son adversaire, non, il est ici animé par de la haine. Il veut faire payer à Hiromu et il y arrive en dominant le combat. Hiromu tente souvent de revenir, mais The Octopus ne lui laisse aucune chance. Finalement, Hiromu renverse la vapeur en faisant un Asai Moonsault sur Gresham qui était allé chercher un objet sous le ring. Hiromu va aussitôt chercher Daryl qui était tombé par terre et va l'amener à la table des commentateurs, mais il se fait aussitôt attaquer par Gresham qui lui porte un spike DDT sur le sol. Le bruit sourd sera suivi d'un chant "holy shit". Takahashi se relève néanmoins au compte de sept. Le match se poursuit. Gresham veut balancer Hiromu dans le public mais c'est ce dernier qui y parvient. Il prend un peu d'élan et termine sa course en prenant appui sur la barrière de sécurité pour aussitôt faire un salto et atterrir sur Gresham. Les deux continuent de se battre, Gresham est plus vicieux que jamais et reprend le dessus lorsqu'il explose une bouteille de bière sur la tête d'Hiromu. Il le jette ensuite directement dans un rang de chaises. Il lui met ensuite un chair shot dans le crane alors qu'il tentait de se relever. Mais Hiromu se relève à 9. Gresham le ramène vers le ring, il installe alors une table à laquelle il met le feu. La table est installé en ringside. Gresham balance Hiromu dans le ring et se met sur l'apron, il le prend sous le bras et fait ici sa plus grosse erreur, la Ticking Time Bomb le surprend, hotshot ! Gresham a le souffle coupé, Hiromu prend de l'élan dans les cordes, SUNSET FLIP POWERBOMB ! Jonathan Gresham ne se relèvera pas avant le compte de 10.

Gargiulo et House insistent sur la dangerosité de la Sunset Flip Powerbomb d'Hiromu Takahashi, move ayant jusqu'ici fait office de match killer. Ils disent qu'après cette troisième victoire contre Gresham, Hiromu pourrait bien se rapprocher d'un shot pour le DOOM FTW Championship. En tout cas, Hiromu repart sous une grosse pop tandis que Jonathan Gresham finit par à peine bouger. Il est fou de rage mais repart cette fois-ci la tête basse en serrant les poings.

----------

L'écran s'allume, une vidéo est diffusée, on y voit La Tornada. Cette dernière est face caméra, l'image recule un peu et la jeune femme est en fauteuil roulant. Elle explique que son cou a été gravement touché durant son match contre SHLAK et qu'actuellement, son corps a encore du mal à ressentir des sensations. Elle dit qu'elle n'en veut pas au Crash Test Dummy, ils n'ont fait que leur job, se foutre sur la gueule. Elle assure qu'elle reviendra, car se battre, c'est ce qu'elle préfère et elle veut le faire, ici, à la DOOM ! La foule donne de la pop et applaudit la jeune femme, l'image se coupe.

----------

Jaka débarque accompagné par le reste de la Team Pazuzu, Larry Legend les introduit comme il se doit. Le clan est au complet dans un coin et Dickinson motive Jaka qui s'échauffe. Son adversaire du soir n'est autre que Sami Callihan. The New Horror arrive sous une bonne pop et grimpe dans le ring. La Team Pazuzu quitte le ring.

SINGLE MATCH
SAMI CALLIHAN VS. JAKA

Les coups sont violents, les deux hommes se cognent de toutes leurs forces. Jaka semble être un peu stiff, il tape surtout à de meilleurs endroits que son adversaire, i connait le corps humain, on sent qu'il a été membre de Catch Point. Sami Callihan est néanmoins une tête brûlée et s'en fiche pas mal, il est là pour cogner encore plus fort. Il porte un bon bicycle kick auquel Jaka répond avec un jumping spinning kick que Callihan esquive avant de contrer avec un lariat ! Les deux refusent de faire évoluer le match, ils se mettent des coups, on assiste à une vraie baston, tout simplement. Les deux hommes finissent même par s'asseoir l'un en face de l'autre pour échanger des grosses claques de maçons. Jaka reprend l'avantage avec un bon headbutt sur Callihan. Ce dernier recule dans les cordes et revient comme un débile avec un headbutt. Ces deux là ont trop d'ego et veulent juste montrer qui est le plus fort. Ils se mettent un double headbutt et s'écroulent. En se relevant, ils échangent encore des coups. Jaka surprend Callihan qui se projetait dans les cordes avec un samoan spike ! Jaka se projette dans les cordes, rolling thunder kick à la Jushin Liger ! Callihan se redresse, Jaka lui envoie un atemi tranchant dans la gorge, ce dernier réplique avec une droite, Jaka passe en dessous, Sami se retourne, spinning wheel kick qui vient taper Callihan dans le menton ! Un, deux, trois !

Le match vient de se terminer, la foule est en feu, c'est simple, il n'y a juste pas eu de prises dans ce match, il s'agissait juste d'un échange de coups tous plus brutaux les uns que les autres. Jaka se relève et est très content de l'avoir emporté, il se met des coups sur le front dans l'excitation, comme pour montrer sa toughness. Il repart et la Team Pazuzu le félicite au bout de la rampe d'accès. Pinkie Sanchez prend alors le micro et dit que la Team Pazuzu a très bien fini l'année en s'imposant comme l'attraction incontournable de la DOOM. 2018 sera néanmoins encore plus incroyable ! Ils repartent sous une bonne pop.

----------

En coulisses, Joey Janela et Penelope Ford se préparent à quitter la salle pour aller fêter leur victoire. Janela se pavane, disant que les femmes vont tomber à ses pieds quand il va leur dire qu'il a gagné son match. Ford relève la tête et le fusille du regard, Janela dit qu'il plaisante. C'est alors que le Bad Boy s'écroule, il vient de prendre un vilain coup dans le dos. C'est Curt Hawkins qui vient de lui mettre un coup de chaise dans le dos. Hawkins le relève et le balance dans un casier. Il prévient Penelope Ford, si elle approche, il l'explose ! La jeune femme ne se démonte pas et esquive un coup de chaise d'Hawkins qui tape de toutes ses forces dans le casier. Il lâche aussitôt la chaise et s'énerve, disant à Ford et Janela de rester en dehors de son business, c'est lui le Badass, le daredevil, ils ont tout intérêt à ne pas empiéter sur ses plates bandes ! Il repart, très énervé tandis que Penelope Ford aide son petit ami à se relever. Ce dernier dit que Ford ne l'a clairement pas sauvé, il s'apprêtait à se relever pour détruire Hawkins. Penelope Ford ne relève pas la remarque et lui propose qu'ils s'en aillent.

----------

Une musique de Noël se fait entendre, Larry Legend annonce qu'il est temps de passer au Spirit Of Christmas Deathmatch. Un gong se fait entendre, Nick Gage est le premier à débarquer sous une bonne pop, il grimpe dans le ring et attend Sheamus. Ce dernier arrive aussitôt, toujours avec son eye-patch de pirate, il arrive vers le ring mais Nick Gage en descend pour se jeter sur lui très rapidement.

SPIRIT OF CHRISTMAS DEATHMATCH
NICK GAGE VS. SHEAMUS

Une bonne grosse bagarre, comme le match précédent. Sheamus et Nick Gage échangent des coups bien brutaux, Sheamus porte très rapidement sa série de 10 coups d'avant bras sur la poitrine de Nick Gage qui était sur l'apron. Ce dernier est néanmoins un sacré client et en redemande encore, Sheamus lui balance un coup d'avant bras, Gage répond avec un lariat. Il tente vite le chokebreaker mais c'est Sheamus qui le surprend avec l'Irish Curse. Sheamus va aussitôt chercher un objet sous le ring, c'est une brosse, à la différence près qu'elle est constituée d'épines de sapins, il rentre dans le ring et vient tailler Nick Gage à l'aide de la brosse. Ce dernier est tellement taré qu'il repousse Sheamus avec un coup de pied, attrape la brosse, la met entre ses dents et la casse en forçant très fort sur le manche. La foule est complètement dingue après un tel moment. Le match se poursuit, Gage ouvre un cadeau dans lequel il trouve une rappe à fromage qu'il utilise pour rapper le front de l'Irlandais. Ce dernier se vengera quelques minutes plus tard en portant un White Noise sur Gage à travers une table installée dans le coin. Sheamus tente un brogue kick mais Gage cogne dans son pied avec une chaise et le surprend, big boot ! Gage grimpe sur la troisième corde avec une chaise et fait un elbow drop à l'aide de la chaise, New Jack Style ! Il recouvre Sheamus, mais ce dernier se dégage ! Gage est énervé, il va chercher un objet, une véritable bûche de pois peinte en rouge et vert. Il ramène cette dernière dans le ring et attrape Sheamus pour lui porter un curb stomp sur la bûche ! Il le recouvre mais Sheamus se dégage encore ! Nick Gage est choqué et le relève, il lui met une série de droites en pleine face sans le laisser tomber, il lui porte aussitôt le chokebreaker et le recouvre, cette fois-ci pour la victoire !

Nick Gage est en sang, épuisé, un genou à terre, mais victorieux. Il célèbre sa victoire durant quelques instants. Sheamus se redresse difficilement. Nick Gage le voit et le regarde, les deux hommes se regardent un instant, Gage reste impassible mais fait finalement un signe de tête avant de repartir. Ca ne semble pas grand chose mais une chose semble certaine, Sheamus a gagné le respect de Gage. Ce dernier disparaît maintenant en coulisses sans même se retourner tandis que Sheamus récupère dans le ring.

----------

Brian Kendrick et Elias Samson font leur entrée. Ce dernier est d'ailleurs simplement nommé "Elias". Les deux hommes grimpent dans le ring, Brian Kendrick prend la parole, il dit que lorsqu'un homme est brisé, que ses rêves sont tous partis en fumée sous ses yeux, on pense qu'il est mort, qu'il n'a plus envie de rien. C'est faux, il a encore une chose, de la haine. Et cette haine, cette rancœur, ce dégoût pour le monde qui ne lui a pas offert ce qu'il méritait, il peut en faire quelque chose. Brian Kendrick dit qu'Elias est son ami et qu'il lui fait ouvrir les yeux, il lui fait comprendre que la haine qu'il a en lui, envers ce monde et ses habitants, il peut l'extérioriser. Elias se met aussitôt à jouer, il joue une mélodie très simple, néanmoins, les paroles sont remplies de haine, une haine viscérale qu'il balance au visage des gens. Il souhaite par exemple le cancer aux mères des fans et une vie pleine de souffrance à leurs enfants. Il leur recommande ensuite de se suicider, après tout, la fin de leur existence pathétique fera sans doute plus de bien que de mal. Elias continue malgré des jets de projectiles sur le ring. Kendrick a le sourire. Jake & Dave Crist les coupent et débarquent vers le ring.

----------

TAG TEAM MATCH
OI4K VS. ELIAS & BRIAN KENDRICK

Les frères Crist sont en forme mais Brian Kendrick se montre vicieux, comme à son habitude. Lui et Elias instaurent un rythme très lent, empêchant Jake et Dave d'élever le rythme du match ou de prendre de la hauteur. Rapidement dans le match, Elias explose sa guitare sur la tête de Dave en dehors du ring. Drake Younger ne le disqualifie pas mais prévient, il ne veut pas une connerie de ce genre. Brian Kendrick et Elias font un travail efficace en un contre deux. Finalement, le Post Apocalyptic Scavenger porte son Captain's Hook, mais demande à Drake Younger de ne pas arrêter le match. Lorsque Jake Crist tombe dans les pommes, Kendrick fait le tag à Elias, ce dernier le regarde un instant, Kendrick lui sourit et lui fait signe que c'est à lui. Elias porte alors son Drift Away et donne la victoire à son équipe.

Après le match, Brian Kendrick explique rapidement que cette victoire est le début d'une nouvelle vie pour Elias. Kendrick souligne qu'il vient d'offrir la victoire à Elias, il est la première main tendue vers le musicien. Et s'ils continuent à travailler ensemble, c'est le monde qu'ils auront à leurs pieds et à ce moment là, le monde ne pourra plus être désolé, il devra souffrir comme eux ont souffert. Ils repartent sous les huées, Elias met un grand coup de pied à Dave Crist qui se relevait en ringside.

----------

En coulisses, Rob Zombie croise Jonathan Gresham, ce dernier a son sac de sport et il est habillé, prêt à partir. Zombie veut lui parler mais Gresham est agacé et veut s'en aller. Zombie ne lui laisse pas le choix et lui met une main sur l'épaule pour l'empêcher de partir. Le chairman est clair, Gresham est effectivement le meilleur lutteur de la DOOM d'un point de vue technique. Néanmoins, la DOOM, ce n'est pas savoir passer d'un camel clutch à un fujiwara armbar pour ensuite porter un crossface. Ce n'est pas savoir contrer un diving headbutt en une gogoplata. La DOOM, c'est arriver à se relever après être passé à travers une table en feu, prendre des risques inconsidérés pour prendre l'ascendant sur son adversaire, cogner l'autre comme si on voulait enfoncer son nez dans son crâne. Ca c'est l'esprit de la DOOM et la vérité, c'est que Gresham ne l'a pas et c'est bien dommage car s'il l'avait, qui sait ce qu'il pourrait faire. Rob Zombie ajoute que c'est néanmoins le jour de chance de Gresham. Ce dernier veut en savoir plus. Zombie sort un calepin de sa poche, il en arrache la première feuille et la donne à Gresham. Il lui explique que le Pizzaïolo de la DOOM, Tony, lui a donné cette adresse. Selon lui, c'est un endroit tranquille où les lutteurs pourront s'entraîner comme il le désire. Zombie dit que c'est une chance pour Gresham, il n'a qu'à aller là-bas et s'entraîner à avoir l'esprit de la DOOM. Jonathan Gresham demeure silencieux, son ego en prend un coup mais au fond, il sait que son boss n'a pas tort. Il se contente d'un timide "thanks". Zombie s'en va, laissant Gresham pensif.


----------

Main event time ! Le premier à effectuer son entrée n'est autre que Blackheart Lio Rush. Pour son premier shot au titre majeur de la fédération, le jeune homme a vu les choses en grand, des personnes portant des capuches noires sont présentes tout le long de la rampe d'accès. Ses personnages rappellent d'ailleurs les druides de l'Undertaker, ils tiennent tous une grosse bougie. Au fur et à mesure que Rush avance avec la jeune femme l'accompagnant, les bougies s'éteignent deux par deux. Finalement, Rush rentre dans le ring, la jeune femme, qui tient la dernière bougie allumée, vient prêt de Rush. Seul le visage de Rush est éclairé dans la salle, la jeune femme le regarde et sourit avec de souffler sur la bougie. Lorsque les lumières se rallument, la jeune femme n'est plus là et les druides non plus. C'est maintenant au tour de Jimmy Havoc de débarquer sur le ring, très bien accueilli par la foule. Il rentre dans le ring, lève son titre et tend son majeur en direction de Rush. Le match va commencer !

DOOM FTW CHAMPIONSHIP : HARDCORE MATCH
LIO RUSH VS. JIMMY HAVOC (C)

On ne perd pas de temps dans ce match, dès le début, Rush et Havoc sautent l'un sur l'autre et échangent des droites à la vitesse de l'éclair, ils finissent vite hors du ring et continuent de se bastonner. Rush balance Havoc dans les escaliers métalliques, ce dernier se venge bien vite avec un flapjack sur la barrière de sécurité. Lio Rush a laissé de côté l'high fly pour ce match, il cherche avant tout à être efficace, pas question de faire le show dans un match si important. Il ne grimpe donc pas sur la troisième corde et fait un mouvement aérien seulement quand c'est nécessaire comme lorsqu'il vient chercher Havoc sur la troisième corde et qu'il le fait tomber, il enchaîne donc avec son dragon's call. Havoc se dégagera sans trop de mal. Ce dernier attrape bien vite un kendo stick et latte Rush avec de nombreux coups, néanmoins, Blackheart a la rage de vaincre et en demande encore plus, Havoc lui éclate alors le kendo stick sur le front. Le match se poursuit, les deux hommes échangent encore des coups. Havoc tente le Go Home Driver, c'est contré par un sunset flip, Rush ne tente pas le pinfall et se relève, attrape une chaise à côté et BOUM ! Chairshot dans la face d'Havoc ! Rush a quand même l'avantage dans ce match, sa brutalité lui permet vraiment de rivaliser. Le champion ne se laisse néanmoins pas faire et balance Rush tête la première contre le coin du ring ! Ce dernier est complètement ko, Havoc le relève, Acid Rainmaker ! C-4 ! Rush vient de faire un contre magnifique et recouvre aussitôt Jimmy Havoc ! Un, deux, NON ! Rush va aussitôt chercher un petit sac derrière les escaliers métalliques, il verse le contenu dans le ring, des punaises ! Il relève Havoc, il va tenter le Blackhole Pedigree, il relève Havoc, mais ce dernier le surprend en se relevant et le balance en l'air, POP UP POWERBOMB SUR LES PUNAISES ! Un, deux, MAIS NOOOOOOOOON ! Lio Rush s'est dégagé !
Jimmy Havoc le relève, lui prend le bras, le retourne, ACID RAINMAKER ! Non Rush contre en mettant un kick dans le bras d'Havoc. Il tombe aussitôt à genoux, il semble KO. Havoc ne lâche pas la main de Rush et lui met une série de coups de pieds dans la tête avant de tenter un coup de genou ! Mais Rush l'a arrêté ! Il relève la tête et se redresse, il fait plusieurs fois "non" de la tête et repousse Havoc qui tombe entre la troisième et la seconde corde. Il est sur l'apron et se relève, il enjambe la seconde corde pour rentrer dans le ring, mais Lio Rush voit là une ouverture, il lui prend vite les bras, BLACKHOLE PEDIGREE ! Mais Rush est trop fatigué pour faire le pinfall, Havoc, lui, roule mollement hors du ring. Lio Rush est dégoûté, il aurait pu finir s'il avait eu un peu plus d'énergie. Il roule hors du ring et se relève, il attrape les escaliers métalliques et les installe en ringside, entre la fin de la rampe d'accès et l'apron. Il vient étendre Havoc sur ces derniers. Le champion ne répond plus, il est KO. Rush revient dans le ring, sur la troisième corde, il se redresse, c'est risqué, très risqué. Swanton Bomb ! Esquivée ! LIO RUSH VIENT DE SE TUER ! Il vient de retomber sur le dos, sur les escaliers en métal ! Le bruit était terrible, la foule est complètement dingue ! Dans un dernier effort, Jimmy Havoc le remet dans le ring, le relève et porte l'Acid Rainmaker et s'écroule aussitôt sur lui. Un, deux, trois ! Jimmy Havoc retains !


Jimmy Havoc célèbre difficilement sa victoire sous une très grosse pop tandis que Lio Rush est complètement inconscient au centre du ring. Le DOOM FTW Champion lève fièrement sa ceinture. Il prend maintenant le micro et dit qu'il a une nouvelle fois livré un match de fou furieux où il a prouvé qu'il n'avait pas de limite, qu'il était prêt à tout encaisser pour l'emporter. Jimmy Havoc conclut en disant qu'il termine 2017 en tant que champion, qu'il commencera 2018 en tant que champion et qu'il finira 2018... STILL DOOM FTW CHAMPION ! Il jette alors le micro et célèbre sa victoire, c'est ainsi que se termine le dernier show de l'année 2017. Rendez vous en 2018 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Silent Nights, Deadly Nights
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neverwinter Nights 2 - Textures Pack
» markus ► There are nights when the wolves are silent and only the moon howls. (délai 28/01)
» Chronique Vampire Masquerade : "White Nights" (4)
» Silent Hill -Film
» Du nouveau chez Glénat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universe 5 :: UNIVERSE 5 :: DOOM-
Sauter vers: