AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SSPW OPEN HEAVEN'S DOOR 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Dallas Pride



Messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2017

MessageSujet: SSPW OPEN HEAVEN'S DOOR 2018    Dim 10 Juin - 18:51



› SIX PACK CHALLENGE ‹
BRODY KING VS. CHERRY BOMB VS. OPHIDIAN VS. PAUL LONDON VS. PETEY WILLIAMS VS. SIMON GOTCH
Alors que la cloche sonne, Simon Gotch fait quelques pas en direction de Cherry Bomb et lui dit qu’elle devrait quitter les lieux car elle n’y est pas à sa place, mais elle le surprend immédiatement avec un Superkick ! Elle se tourne alors vers les autres participants pour gueuler qu’elle n’a pas peur et qu’elle en a dans le ventre… London lui saute dessus, mais elle l’accueil avec un surpassement qui le fait tomber à l’extérieur du ring, elle se projette ensuite dans les cordes, esquive une Clothesline de Brody et saute sur l’excentrique avec un Suicide Dive ! Non ! C’est esquivé ! Le crâne de la belle blonde tape de plein fouet dans la barrière de sécurité… Elle a le visage en sang… Le Cobra lui se relève en faisant signe au public qu’il en a dans la tête, mais s’était sans compter sur Williams qui l’écrase aussitôt avec un Springboard Sommersault Senton ! Williams revient dans le ring à vive allure, mais se mange quelques atémis de King qui le repousse dans les cordes… le canadien revient alors à toute vitesse et le plante dans le sol avec un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! L’ancien disciple de Scott Steiner se redresse et se fait surprendre par une Enzuigiri assez originale d’Ophidian qui se dépêche de lui sauter sur le dos pour l’emprisonner dans un Cobra Clutch Death Grip. Et alors que Petey se débat comme il peut pour essayer d’attraper les cordes, Gotch revient dans le match en passant ses bras autour des deux hommes… Oh ! Double German Suplex ! Que c’était beau ! Il attrape ensuite “Little Poppa Pump” et lui assène une Gutwrench Suplex avant de prendre un peu d’élan… Oh ! Cherry Bomb le visage et les cheveux ensanglantés se se remet en travers de sa route ! Il hésite quelques secondes à la frapper, mais se fait réveiller par une énorme claque, suivit de nombreux atémis qui le mettent hors de lui, il répond alors avec des European Uppercuts avant de prendre un petit peu d’élan… Hein? L’ancienne Allie en profite pour le placer sur ses épaules… Death Valley...  Non ! Le lutteur des temps anciens se dégage in-extremis et lui attraper le dos… German Suplex! Non plus ! Cherry retombe sur ses pieds sous les applaudissements ! Les deux se fixent quelques secondes…. Simon est mis au sol par un Missile Dropkick de Paul London qui revient dans la partie, il laisse la jeune femme prendre de la vitesse… Wow ! Standing Moonsault Slam !

Plutôt que de faire immédiatement le tomber, il préfère s’acharner sur la jeune femme et en particulier sur la plaie qu’elle a au front… Il se fait alors surprendre par Ophidian… Small Package ! Un, deux, tr… Dégagement ! Les deux hommes se relèvent et Paul se venge à l’aide d’un Superkick ! Non ! S’est esquivé par Ophidian qui le repousse violemment dans le coin avant de lui porter un Top Rope Double Knee Strikes sur le vétéran… Le reptile ne s’arrête pas là et reprend de la hauteur pour placer un Moonsault sur Brody King ! Brody esquive alors que le lutteur de la Chikara retombe sur ses pieds et prend de la vitesse… Spinning Side Slam de Brody King ! Au même moment Petey Williams revient, lui et le “roi” s’échangent alors quelques kicks jusqu’à ce que l’ancien champion de la X-Division ne rebondisse dans les cordes… Tilt-a-Whirl Backbreaker ! C’est immédiatement suivit d’un Swinning Reserve STO… Un, deux, tr… Cherry Bomb brise le Pinfall, elle enchaîne les atémis sur le barbu mais se mange un Big Foot monumental suivit d’un Piledriver… Un, deux, trois !
> VAINQUEUR : BRODY KING <


Après le match Paul London vient s’attaquer à Cherry Bomb encore au sol, il empêche les soigneurs de s’occuper d’elle et commence à lui donner des coups de pieds… Soudain les lumières s’éteignent et de la fumée commence à envahir le ring ! Lorsque les lumières se rallument on aperçoit Rich Swann vêtu à la manière du Baron Samedi qui se met à rire aux éclats avant d’assommer London avec un un grand sceptre en bois orné d’un horrible crâne. Il place ensuite Paul London sur une de ses épaules et recommence à rire d’une façon assez diabolique alors que les lumières s’éteignent une nouvelle fois… cette fois-ci lorsqu’elles reviennent les deux hommes ne sont plus là et Cherry Bomb est seule allongée sur le ring, perturbée.

◘◘◘◘

Cherry Bomb est en coulisse, elle semble encore un peu sonnée et est en train d’être soignée par les médecins de la Shin Sekai Pro Wrestling, au même moment on aperçoit Alexa Bliss qui est en train de se diriger tranquillement vers le ring… Cette dernière s’arrêter alors quelques instants pour regarder sa collègue, puis elle mime un bébé qui pleure avant de continuer sa route en lâchant un “Looser”.


› SINGLE MATCH ‹
ALEXA BLISS VS. TONI STORM
Alors que le combat vient à peine de débuter, Storm qui n’est pas bien grande, mais qui fait tout de même une tête de plus que Bliss se moque d’elle en passant sa main au-dessus de sa tête. Folle de rage, l’américaine lui marche brusquement sur le pied avant de lui asséner un énorme coup de coude et de la mettre au sol avec un STO ! Un, deux… C’est trop tôt ! Mais Alexa se relève rapidement et balance Toni sur les cordes avant de se servir de ces dernières pour l’étrangler, l’arbitre se met alors à compter et la peste blonde se retourne en gueulant “I Know!” avant de relever Storm en la tirant par les cheveux, l’officiel l’engueule et recommence à compter, mais la gymnase se contente de lui rétorquer “I Know How to Count Morron!”... A cet instant précis, l’océanienne revient avec un Jawbreaker avant de se projeter dans les cordes et de placer un Head Scissors sur sa rivale qui se relève en titubant avant d’être remise au sol par un Snapmare suivi d’un Running Kick ! Comme à son habitude, la néo-zélandaise commence à donner de coups de culs à Alexa avant de se moquer d’elle en se dandinant le popotin… Oh ! Mauvaise idée ! Bliss passe sa tête entre les jambes de la jeune femme et se relève… Electric Chair… Noon ! Storm redescend et repasse derrière… German Suplex ! Un, deux, tr… Simplement deux ! La fan de rock relève alors son ennemie et commence à la matraquer de coups de coudes avant de la lancer brusquement dans un coin ! Elle enchaîne aussitôt avec un Corner Running Hip Attack, puis répète l’opération une deuxième fois, puis une troisième fois…

Non ! Cette fois-ci s’est esquivé par Alexa qui la laisse percuter le Turnbuckle puis se relève aussitôt pour lui porter un Russian Legsweep contre ce même Turnbuckle ! Storm se retrouve donc assise contre le coin et se mange rapidement un Corner Running Knee Strike de son opposante, qui lui assène quelques gifles en la traitant de “Big Fat Ass”, Bliss garde sa proie coincée dans l’angle du ring et elle lui monte même dessus en s’aidant des cordes… L’arbitre la fait reculer, elle finit donc par porter un Scoop Slam sur Toni avant de prendre de la hauteur… Twisted Bliss !! Non ! C’est esquivé par Storm qui utilise ses ressources pour enchaîner les Running Leg Drops ! Un, deux… Toujours pas ! La rockeuse commence alors par relever la petite peste qui l’aveugle en lui mettant les doigts dans les yeux et tente un DDT… Non !? Northen Light Suplex de Toni qui ne s’arrête pas la… Strong Zéro ! Ce n’est toujours pas terminé… Air Red Crash ! Un, deux, trois !
> VAINQUEUR : TONI STORM <



Mike Quackenbush est dans son bureau avec la belle AJ Lee, il lui dit qu’il est heureux qu’elle ait accepté le poste de General Manager de la SSPW, la jeune femme répond qu’elle a été dégoûtée de la lutte par la WWE mais qu’elle sait qu’en travaillant ici et avec lui, elle va peut-être changer durablement le visage de la lutte professionnelle dans le monde et que cela l’enchante… Elle s’arrête ensuite de passer de la crème au Chairman et lui demande si elle a des informations sur Paul London, Quack’ fait alors la moue en disant qu’il n’a aucune traces du vétéran ou même de Rich Swann.

◘◘◘

Rocky Romero et Kid Lykos arrivent sur le ring sous des réactions assez mitigées, le premier dit qu’il aurait pu suivre SHO et YOH dans une fédération concurrente, mais que ceux-ci n’avaient plus besoins de lui et qu’en plus quelqu’un lui a fait comprendre qu’il faisait une erreur en se contentant à un rôle de manager, qu’en faisant cela, il devenait un vrai gâchis pour le monde de la lutte professionnelle et que ce monde là avait justement besoin de lui… Que l’Armée du Ruban Rouge avait besoin d’hommes expérimentés et talentueux pour accompagner et former de jeunes lutteurs talentueux comme Kid Lykos, mais aussi et surtout pour remettre le talent et la réussite en avant, pour changer cette société capitaliste pourrie ou l’on empêche les gens talentueux de s’exprimer et où on donne la parole à n’importe quel bouffon… il est alors coupé par la musique d’entrée d’Oleg the Usurper et Proletariat Boar of Moldova…


› FOUR CORNER TAG TEAM MATCH ‹
BANDIDO & GARZA JR VS. BEAST WARRIORS (OLEG THE USURPER & PROLETARIAT BOAR OF MOLDOVA) VS. JUICY PRODUCT (DAVID STARR & JT DUNN) VS RED RIBBON ARMY (KID LYKOS & ROCKY ROMERO)
Ce nouveau combat commence avec un duel aérien entre Bandido et Kid Lykos, duel que le premier remporte assez rapidement après avoir porté un Tilt-a-Whirl Headscissors sur le membre de l’armée du Ruban Rouge qui se relève en titubant alors que son adversaire fait le changement avec Garza, les deux hommes lancent le britannique dans les cordes et lui portent un Double Flapjack, le nouvel arrivant piège alors sa victime dans un Single Leg Boston Crab alors que son coéquipier saute dans les cordes et place un Springboard Leg Drop ! Un, deux… Ce n’est pas suffisant ! Garza place alors quelques atémis sur son ennemi avant de placer une Running Hurricanrana ! Non ! L’homme masqué fait la roue pour contrer cette attaque et tente un Superkick ! Junior lui attrape la jambe et enchaîne avec une German Suplex ! Le Kid retombe sur ses pieds et se retrouve dans un coin… Il prend de la hauteur…  Diving Double Knees Drops ! Kid fait alors le changement avec Romero, les deux hommes placent alors une Double Snap Suplex, puis alors que l’animal place un Standing Moonsault, le cubain lui place une Running Leg Drop ! Oh ! Le Luchador reste allongé sur l’ennemi et le borgne enchaîné les Running Leg Drops jusqu’à ce que l’arbitre n’oblige son partenaire à retourner dans son coin ! Rocky ne perd pas une seconde, il multiplie les coups de pieds sur son ennemi encore au sol, puis il tente aussitôt un Running Knee Strike… Oh ! C’est esquivé in-extremis par Garza, qui stop ensuite un coup de pied… Et non ! Enzuigiri du vétéran qui le lance dans coin…

Cette fois-ci Oleg the Usurper en profite pour taper dans le dos du latino et entrer dans le ring, on a alors un duel d'atemis assez comiques, qui est rapidement remporté par le barbare, qui tente une Clothesline, c’est esquivé par le Heel qui le fait tituber avec un Dropkick avant de lui foncer de nouveau dessus ! L’usurpateur le surprend avec un croche patte qui le fait tomber entre la deuxième et la troisième corde ! Le guerrier fait alors signe à son partenaire de venir sur le ring… Il porte un Leapfrog Body Guillotine sur le cubain avant de le renvoyer brusquement sur le sanglier qui le met au sol avec un Tilt-a-Whirl Powerslam, Oleg se projette ensuite dans les cordes pour placer un Running Sommersault Senton ! Un, deux, tr… Kid Lykos brise le tomber ! Il place un Jawbreaker sur le colosse barbu et le pousse dans un coin avant de se projeter de prendre de la vitesse et de l’élan, manque de peau pour lui Proletariat Boar of Moldova a eu le temps de taper sur l’épaule de son ami et il le repousse brusquement avec un énorme Big Foot ! Romero a cependant eu le temps de faire le changement avec Bandido qui bondit depuis la troisième corde… Oh ! SPEAR ! Spear porté à mi-air ! Il vient de couper le voltigeur en deux ! Il se relève en hurlant, mais David Starr en profite pour faire un Blind Tag et entre dans le ring en courant pour voler le tombé… Un, deux, tr… Toujours pas !

Les Juicy Products qui avaient hâtes de rentrer dans ce combat refont un changement, JT se projette dans les cordes et porte un Bicycle Kick sur le mexicain qui titube et qui est mis au sol par un Running Discus Elbow Drop de Starr ! Un, deux, tr… Rocky Romero brise le tomber ! Il place alors Dropkick sur le David, alors que Kid Lykos fait la même chose sur Dunn… Le Ruban Rouge essaie alors de tirer Bandido vers le coin… Springboard Crossbody de Garza, Jr. qui écrase les deux hommes en même temps et se relève avant de se projeter dans les cordes afin de partir pour un Suicide Dive, mais alors qu’il allait rebondir sur les câbles, Oleg sort de nulle part et l’écrase avec un Body Avalanche avant de le pousser brusquement en direction du sanglier… BOAR ! BOAR ! BOAR ! Oh JT Dunn pousse le prolétaire sur son partenaire… Double Jumping Cutter sur les colosses ! WTF ? Bandido utilise le dos de Romero encore à quatre pattes pour sauter sur JT Dunn et lui porter un Running Hurricanrana avant d’enchaîner aussitôt avec une Standing Shooting Star Press ! Il fait le Pinfall.. Non l’arbitre lui fait signaler que Dunn n’est pas l’homme légal ! Le bandit se relève surprit… Oh ! Rolling Elbow de David Starr qui enchaîne aussitôt avec son Blackheart Buster ! Un, deux, trois ! C’est gagné !
> VAINQUEURS : JUICY PRODUCT <


Les deux vainqueurs reprennent leur souffle et alors que les autres participants quittent le ring, David prend le micro pour dire que pendant presque trois ans il a écumé le monde entier, lutté en Angleterre, en Allemagne, en France, en Russie, en Hongrie ou encore au Japon et au Mexique et que ce long voyage aux quatre coins du monde n’était là que pour qu’il puisse revenir aux USA et re-former les Juicy Products afin qu’ils soient encore plus talentueux qu’autre fois ! Dunn enchaîne aussitôt en disant qu’il n’a jamais d’autres partenaires comme Starr et que pendant que celui-ci traverser l’Europe, lui a écumé toutes les petites fédérations américaines qui voulaient bien l’embaucher, il s’est alors rendu compte qu’il est était hors du lot et qu’en formant à nouveau les Juicy Products avec leur nouveau niveau ils seraient sans aucun doute l’une des meilleurs équipes du monde ! Ils annoncent d’ailleurs que leur place n’est pas en début de carte à lutter contre de Has Been sur le retour, ou des Nobodies mais tout en haut…

◘◘◘

On voit Mike Quackenbush et AJ Lee qui discutent encore dans le bureau du premier, lorsque la jeune femme sort de la pièce, elle tombe alors nez à nez avec Juice Robinson qui lui explique qu’il est un peu déçu de ne pas avoir de match lors de ce premier show… La compagne de CM Punk lui répond alors qu’elle est désolée de cela, mais qu’il y a beaucoup de lutteurs à la SSPW et que Quack et elle ont dû faire des choix pour ce premier show qui était limité en temps. Elle rassure cependant le jeune homme en lui disant qu’ils comptent sur lui et qu’il aura un combat dès le prochain show et que celui-ci aura même un enjeu particulier… Robinson semble curieux et la GM lui répond qu’il en saura plus d’ici quelques minutes.

> SINGLE MATCH <
AUSTIN ARIES VS. BECKY LYNCH
LCe nouveau combat commence par une poignée de main solennelle entre les deux participants, on assiste ensuite à une petite séance de mat-wrestling largement dominée par A-Double qui profite de cette supériorité pour chambrer un peu son adversaire du soir. Mais alors qu’il maîtrisait parfaitement son sujet, la belle rouquine a finit par le surprendre avec un petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Oh ! On est vraiment passé tout proche d’une fin rapide et un peu humiliante ! Dès lors le regard de l’américain change, il se relève et enchaîne des atémis sur la première WWE Smackdown Women’s Champion de l’Histoire, il l’envoie dans les cordes et tente un Discus Elbow Drop ! Non ! C’est esquivé par Becky qui lui attrape le dos… German Suplex ! Non ! Aries retombe sur ses pieds et il place un Dropkick dans le dos de la flamboyante rouquine qui se retrouve dans un coin ! Running Corner Dropkick !? Non ! Lynch esquive in-extremis et elle ceinture rapidement son ennemi… Backdrop Driver ! Elle enchaîne avec une Jumping Leg Drop ! Un, deux… Dégagement ! Elle relève son opposant et tente une T-Bone Suplex, cette fois-ci elle est repoussée dans les cordes et passe même par-dessus ces dernières après une Cactus Clothesline du vétéran qui prend de la hauteur et lui suite dessus depuis le coin ! Il remonte immédiatement dans le ring… HEAT SEEKING MISSILE ! Il ramène la lutteuse avec lui et joue avec le public avant de porter sa Twisting Elbow Drop ! Un, deux, tr… Dégagement ! Ayant un peu de mal à réaliser que la jeune femme vient de réaliser à un Suicide Dive, il tente de lui porter un Brainbuster, mais elle passe dans son dos… Small Package ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Le plus grand homme qui n’ait jamais vécu se dégage et contre immédiatement avec un Horn of the Aries qui oblige l’irlandaise à ramper jusqu’aux cordes pour s’en sortir…

La malheureuse se relève assez difficilement alors qu’Aries tente un autre Discus Elbow Drop ! Non ! Elle le soulève avec un Flapjack et il tombe gorge la première sur les câbles et alors qu’il titube, Lynch le met au sol avec une Russian Legsweep avant de le bloquer… DISARM-HER ! A-Double se débat comme il peut, il a beaucoup de mal à résister, mais finit par faire basculer l’amazone en arrière et contre en petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Les deux se relèvent et s’échangent des European Uppercuts pendant quelques instants, puis la celte prend l’avantage grâce à un Roundhouse Kick sortit de nulle part, elle prend ensuite de l’élan.. Running Hurricanrana !? Non ! Powerbomb ! Austin Aries monte sur le coin du ring… 450° Splash ! C’est esquivé par la jeune femme, le vétéran a vu le coup et effectue une roulade avant de foncer sur sa rivale… EXPLODER SUPLEX ! Un, deux, tr…Dégagement ! Becky n’y croit pas ses yeux, elle demande au public de la motiver et lance l’ancien champion de la TNA dans le coin avant de lui porter un Springboard Kick, puis de le placer sur la troisième corde… Oh ! Elle veut porter une Super Exploder Suplex, mais cette fois-ci l’américain se débat comme un beau diable, il enchaîne les coups d’avant-bras avant de contrer… Sun Set Flip Powerbomb ! Il attend que son opposante se relève en s’aidant du coin… Running Corner Dropkick ! C’est passé ! Il enchaîne… Brainbuster ! Un, deux, trois !

>VAINQUEUR : AUSTIN ARIES <

Après le ring Austin Aries est assez essoufflé, il aide l’irlandaise à se relever et la prend dans ses bras avant de la lâcher et de la laisser savourer les ovations du public… Noooon ! Discus Elbow Drop dans la nuque de l’européenne qui s’effondre ! Il lui porte un nouveau Brainbuster avant de monter sur le coin et de l’écraser avec un 450° Splash, puis un autre… Et encore un autre ! Wow ! Les officiels arrivent pour calmer le plus grand homme qui n’a jamais vécu ! Ce dernier prend alors un micro pour dire que ce match était une blague, que c’est une honte de voir que Quackenbush a si peu d’estime pour lui qu’il a osé le booker contre une femme lors du premier show de sa nouvelle fédération ! Il n’est pas la pour faire plaisir aux nouveaux fans de lutte, à tous ses bobos fans de hashtags aussi cons que #MeToo ou #BlackLivesMatters, il n’est pas là pour essayer d’attirer un nouveau public de niche coincé du cul, il rassure les fans en disant qu’il n’est pas là non plus pour les gros smarks obèses qui se ruinent pour acheter des places ringside et qui s’habillent avec des t-shirts du BULLET CLUB, non il est simplement là pour montrer qu’il est le meilleur et pour gagner le plus d’argent possible !

◘◘◘

Drew Gulak fait son entrée accompagné de son frère Rory, il explique qu’il est venu à la Shin Sekai Pro Wrestling afin que cette fédération ne se transforme pas en un zoo pour macaques sautillants, il est ici pour représenter la lutte, la vraie, celle dans laquelle on fait des clés de bras, de jambes, des prises de têtes, celle ou on donne des coups… Rory enchaîne en disant qu’il comprend son frère, car il était lui même perdu dans une autre sorte de déviance, celle des cascadeurs, de la lutte Hardcore, ou des gros tas se mettent sur la gueule à coups de kendo sticks et autres néons lumineux. Il en a eu assez de voir tout cela et c’est pour cette raison qu’il a rejoint son frère dans sa quête pour redorer le monde de la lutte professionnelle…


> TAG TEAM MATCH <
THE FANTASTIC GULAK (DREW GULAK & RORY GULAK) VS. MOUSTACHE MOUNTAIN (TRENT SEVEN & TYLER BATE)
On commence ce combat avec un duel d’atémis entre Drew et Trent qui prend l’avantage     après quelques secondes et qui finit par tenter une Running Clothesline, mais cette dernière est esquivée par l’américain qui attrape le bras de son assaillant et l’amène au sol pour essayer de lui porter une clé de bras. Mais l’anglais se débat et se sort de ce piège avant qu’il ne soit trop tard. Il tente alors un petit paquet sur l’aîné des frères Gulak qui retourne rapidement le tombé… Un, deux… Dégagement ! Drew ne s’arrête pas là et finit par bloquer le britannique dans un Boston Crab ! Le barbu rampe comme il peut et finir par attraper les cordes… Il se relève d’ailleurs en s’aidant de celles-ci alors que l’ennemi lui fonce dessus… Oh ! Il accueil avec un coup de coude et file dans son coin pour faire le changement avec le premier WWE UK Champion de l’Histoire qui se retrouve alors nez à nez avec Rory Gulak qui vient également de faire son entrée dans le match. Les deux hommes se regardent et commencent à s’échanger des claques, toutes plus violentes les unes que les autres et après plusieurs atémis on remarque rapidement que les torses des deux participants sont écarlates, mais le blondinet finit par prendre l’avantage et tente une German Suplex… Non ! Petit Paquet ! Un, deux, tr...  Dégagement in-extremis qui n’arrête pas le cadet de la fratrie qui enchaîne aussitôt avec une Kneebar, le British se débat comme il peut en donnant plusieurs coups de pieds au visage de son tortionnaire et finit par obtenir le Rope Break !

Oh ! Il esquive une Clothesline de Rory et saute dans les cordes.. Handspring Back Elbow ! Non ! Il se mange un énorme coup d’avant-bras dans le dos et est mis au sol, le vainqueur du premier Johnny Kid Invitational essaie de l’emprisonner dans un Dragon Sleeper ! C’est contré en Snapmare par le blondinet qui se relève et pousse son opposant dans les cordes avec un Dropkick avant de l’attraper en pleine course et de lui porter une Exploder Suplex ! Il le lance ensuite dans un coin et lui porter un Corner Dropkick ! Drew tape alors sur le dos de son frère, mais seul l’arbitre la vue… Au même moment Rory roule à l’extérieur du ring alors que Bate prend son élan pour s’envoler… Suicide… Nooon ! Ouch ! Running Chop Block en plein dans les jambes du gamin qui se tord de douleur en se tenant le genou… Gulak en profite alors en martelant ce point précis de coups de pieds et en tordant la jambes dans tous les sens avant de relever sa proie et de lui porter un Snap Scoop Slam contre les cordes ! Le membre affaiblit de Seven tape dans les câbles et reste même coincé sur la deuxième corde, Drew en profite alors pour continuer sa torture, jusqu’à ce que l’arbitre le fasse reculer… Gulak insulte l’officiel avant de porter un Chop Block sur la jambe de son adversaire avant de tenter une prise en quatre… Non ! Tyler le pousse violemment et l’envoi dans un coin..

Rory en profite pour faire le changement, il rentre à toute vitesse et se jette dans les jambes de sa proie… Oh ! Coup de genou en pleine face de Bate qui calme son assaillant et continue avec un énorme coup de poings dans le visage suivit d’une German Suplex ! Il saute ensuite dans son coin pour laisser la place à son partenaire, ce dernier esquive une Lariat de Gulak et le met au sol avec un Jumping Complete Shot ! Drew essaie d’intervenir, mais l’anglais passe dans son dos et le met au sol avec une Release German Suplex, l’aîné roule à l’extérieur du ring ! Le cadet revient à l’assaut, il met plusieurs claques à son adversaires, puis quelques coups de coudes avant de prendre de l’élan… Oh ! Il est stoppé par un énorme Headbutt ! Seven enchaîne aussitôt avec un Rainmaker avant de faire le signe de la fin… là Bate porte un Suicide Dive sur Drew à l’extérieur avant de revenir à toute vitesse, au même moment son ami porte un Package Piledriver sur Rory avant de pousser son opposant sur Tyler qui enchaîne… Tiger Driver ! Trent fait le tomber… Un, deux, trois !

> VAINQUEURS : MOUSTACHE MOUNTAIN >

Après ce combat, Tyler Bate aide Rory Gulak à se relever et le félicite pour ce combat ! Il sert la main aux Moustache Mountains, mais son frère l’engueule et lui dit de le rejoindre… Rory hésite un instant, mais il finit par jeter un regard noir aux européens avant de finalement quitter l’arène pour retourner en coulisses pendant que son équipier l’engueule et lui dit qu’ils ont échoués à cause de lui.
◘◘◘

Goldust arrive sur le ring sous les acclamations du public, il dit qu’il a rarement vu une foule comme celle-ci et qu’elle est heureux d’être là pour faire l’annonce la plus importante de sa carrière… Il commence alors à revenir sur sa carrière en disant qu’il a toujours été sous le “feu des projecteurs” et qu’il est né pour être une star mais que maintenant les années ont passées… au même moment une musique résonne et Dalton Castle arrive avec ses Boys, les trois hommes le rejoignent sur le ring et commencent à l’applaudir, Castle ne s’arrête que pour dire qu’il a toujours été une source d’inspiration pour lui, qu’il a toujours eu un talent fou et qu’il a encore de beaux jours derrières lui ! Il demande alors à Goldust de ne pas prendre sa retraite… L’homme doré ne dit rien et se contente de le prendre dans ses bras et de lui tapoter dans le dos… avant de lui porter un Low Blow suivit de son Final Cut ! Oh Brandon Tate va prendre des nouvelles de son patron, mais Goldust passe derrière lui et lui porte un Inverted DDT ! Brent Tate l’engueule et il ne voit pas Velveteen Dream passer derrière lui, il le retourne et le place sur ses épaules… Death Valley Driver ! Le jeune afro-américain monte ensuite sur le ring et porte un Diving Elbow Drop sur Dalton Castle… Goldust se met alors à rire en disant que contrairement à ce que pensait ce clown mal fagoté il ne s’apprêtait pas à prendre sa retraite, non il allait annoncer l’arrivée de son disciple Velveteen Dream, la future grande star de la SSPW qui mérite tous les honneurs… Velveteen Dream esquisse un sourire et se contente de toiser le pauvre Castle du regard avant de quitter les lieux sous les huées.


> TAG TEAM MATCH <
THE BAR (CESARO & SHEAMUS) VS. THE THROWBACKS (DASHER HATFIELD & MARK ANGELOSETTI)
Ce combat commence par une épreuve de force entre Dasher Hatfield et Cesaro, ce dernier commence à prendre l’avantage et finit par lancer son adversaire dans les cordes avant de tenter un surpassement, mais c’est contré en Sunset Flip par le baseballeur qui place un petit paquet… Un, deux… Le superman suisse retourne le tomber… Un, deux… Dégagement ! Il se relève et part pour un Soccer Kick, mais c’est encore une fois contré en Small Package par l’homme masqué… Un, deux… Simplement deux ! Les deux combattants se relèvent et commencent à se frapper dessus avec des coups d’atémis, encore une fois l’européen prend l’avantage et tente une Lariat, le sportif évite au dernier moment et met une énorme tape sur les fesses du colosse, qui se fait piéger par un Schoolboy Pinfall ! Un, deux, tr…. Dégagement ! L’ancien Claudio Castagnoli se relève à toute vitesse et se rue sur Dasher qui l’accueil en le plaçant sur ses épaules et en tournant sur lui-même ! Sheamus qui semble vouloir intervenir monte sur la troisième corde, mais Hatfield le voit venir et par on ne sait quel tour de passe-passe il parvient également à le mettre sur ses épaules et il continue à faire quelques tours sur lui-même avant de les laisser redescendre et de tomber à genoux sans doute à cause du vertige, là Mark quitte son coin, prend son élan et utilise le dos de son équipier comme un tremplin pour placer une Double Jumping Clothesline sur ses adversaires qui finissent chacun dans un coin ! Les Throwbacks en profitent pour faire le changement, mais avant de repartir, Hatfield place un Baseball Slide sur Cesaro, puis un autre sur Sheamus !

Mark en folie lance Cesaro dans un coin, avant de lancer le grand blanc sur lui et de foncer sur ses  rivaux avec un Corner Spear ! Il repart pour la même prise, mais ne voit pas que les deux européens en ont profités pour effectuer le changement et lorsqu’il revient à toute vitesse, Cesaro se décale pour glisser à l’extérieur alors que Sheamus attrape le footballeur en pleine course… Irish Curse ! Il le lance ensuite dans les cordes et lui porte un Tilt-a-Whirl Powerslam ! Un, deux, dégagement ! Le roux place ensuite le blondinet sur ses épaules et part pour un Rolling Fireman’s Carry Slam avant de taper dans la main de Claudio Castagnoli qui place un Double Foot Stomps ! Un, deux, tr… Toujours pas ! Claudio lance Mark dans un coin et lui porte une Corner European Uppercut, il repart pour une deuxième… Hatfield tente d’intervenir, mais il se mange un Bicycle Kick de l'helvète qui le balance dans un coin et lui porte aussi une Corner European Uppercut avant d’attraper les jambes de Mr. Touchdown et part pour un Giant Swing ! Oui ! Dasher Hatfield tente d’intervenir, mais Cesaro lui attrape aussi les jambes et continue son Giant Swing ! Une fois qu’il a terminé Sheamus tape sur l’épaule de son partenaire avant de prendr de la hauteur et place un Diving Shoulder Block sur Angelosetti avant de tenter le tomber… Un, deux, tr… Pas encore ! The Bar relèvent l’ancien Young Lion Cup Champion et tentent une Double Crucifix Powerbomb, mais ce dernier se dégage et place un Jumping Dropkick sur Cesaro ! Brogue Kick de Sheamus ! Non ! Angelosetti l’intercepte avec une Spinebuster particulièrement stiff, il tape ensuite dans la main de son cousin, avant de placer un Running Splash et de laisser Dasher de sauter du Turnbuckle ! DIVING MOONSAULT ! Un, deux, tr… Cesaro brise le tomber ne se jetant sur eux !

Cesaro multiplie les European Uppercuts sur Dasher Hatfield, mais le cousin de ce dernier arrive à toute vitesse et les Throwbacks tentent une double Snap Suplex… Noooon ! Le suisse parvient à retourner la prise, puis il aide son partenaire à se relever avant de pousser Mr. Touchdown dans les cordes ! Combinaison Flapjack (Sheamus) + European Uppercut (Cesaro) ! Les deux hommes relèvent maintenant le baseballeur… SPINEBUSTER + BROGUE KICK ! C’est terminé ! Un, deux… Mark se jette sur eux et brisent le tomber ! Mais fous de rages, ses rivaux le rouent de coups pendant plusieurs secondes avant de le placer sur la troisième corde… Double Superplex ? L’américain se débat pendant de longues secondes, ce qui permet à Dasher de les rejoindre au sommet du monde, il attrape les dos des deux européens… DOUBLE SUPER BACK SUPLEX ! Oh ! Mark Angelosetti ne perd pas une seule seconde… DIVING SPLASH SUR SHEAMUS ! Dasher se précipite pour faire le tomber… Un, deux, tr… Simplement deux ! Cesaro est à genoux, Dasher lui fonce dessus, mais se fait avoir par une German Suplex ! Oh ! Le footballeur place une Enzuigiri sur Cesaro avant d’enchaîner… FLEA FLICKERS ! Back Suplex Cutter ! Il se retourne… BROGUE KICK ! BROGUE KICK OUTTA NOWHERE ! Un, deux, trois !

> VAINQUEURS : THE BAR <

Renée Young est en coulisses avec Marty Scurll et elle lui demande ce qu’il pense de ce premier show, ce dernier répond que ce PPV a montré que Quackenbush avait un grand coeur car il a donné du temps d’antennes à d’éternels ratés qui ne devraient même pas avoir leurs places sur la carte. Mais il dit que cela ne le dérangera pas et que ça ne fera que faciliter l’ascension du “vilain”. La belle canadienne l'arrête pour lui rappeler que ce soir il va affronter Aleister Black qui est pour beaucoup la future grosse star de cette fédération avec Bryan Danielson, cela fait rire l’anglais qui dit que les méchants se fichent de ce que la plèbe dit, au contraire, ils agissent uniquement pour eux et leurs agissements finissent toujours par faire taire les naïfs et parfois même par les faires changer d’avis.

› SINGLE MATCH ‹
ALEISTER BLACK VS. MARTY SCURLL
Le combat commence et l’anglais se moque du hollandais en imitant l’oiseau… Oh Shit ! BLACK MASS ! Marty esquive in-extremis et se retrouve littéralement sur le cul, choqué par ce qu’il vient se passer, Aleister lui reste presque stoïque avant de lui faire signe que ce n’est pas passé loin et enchaîner avec un Soccer Kick ! Oh c’est esquivé par Scurll qui se relève à toute vitesse et passe dans le dos de son adversaire et tente son Crossface Chickenwing, mais là c’est rapidement avorté par le néérlandais qui le fait passer devant lui avec un Snapmare, puis commence à le marteler de kicks, il tente un Spinning Heel Kick, mais c’est contré en petit paquet par le britannique… Un, deux, dégagement ! Alors que Black se relève, son ennemi lui attrape les mains et lui tord brusquement deux doigts avant d’enchaîner avec un Superkick suivi d’un Kneeling DDT ! Un, deux, simplement deux ! Le vilain bloque maintenant sa proie dans un Headlock, sous les applaudissements du public, Aleister commence à se relever et donne plusieurs coups de coudes qui finissent par le libérer, il s’apprête à partir dans les cordes, mais son bourreau le tire par les cheveux et le fait tomber en arrière ! L’arbitre fait remarquer à Marty qu’il n’avait pas le droit de faire cela, mais celui-ci ignore la remarque, il multiplie les coups de pieds sur son adversaire encore au sol puis retente un Headlock avant de balancer un “ASK HIM!” mais contre toutes attentes le favori de la foule ne répond pas à cette question et commence à se relever…

Oh il se fait bloquer dans un Crossface… Non plus ! Il assomme Marty avec un énorme coup de coude avant de se venger avec un Jumping High Knee ! German Suplex ! Non le britannique retombe sur ses pieds et roule à l’extérieur du ring, Aleister se propulse alors dans les cordes… Suicide Dive ! Marty Scurll esquive et fait signe qu’il en a dans le crâne ! Non ! Comme il en a l’habitude Aleister a effectué un Moonsault et est retombé sur le ring pour se mettre en tailleur et observé son rival qui commence à râler et fait le tour du ring en cherchant un moyen d’entrer… Il finit par glisser rapidement et esquive un Spinning Heel Kick de l’ennemi avant de surprendre celui-ci à l’aide d’un Falcon Arrow et de tenter immédiatement le tomber ! Un, deux… Not Yet ! Il s’agace, s’acharne sur le visage de son ennemi et lui donne plusieurs coups de pieds alors qu’il est encore au sol avant de le relever et de lui asséner quelques European Uppercuts… Bird of Prey… Non ! Black passe derrière lui et enchaîne avec une Dragon Suplex immédiatement suivit d’un Bicycle Knee Drop ! Le sujet de sa majesté est alors obligé de rouler hors du ring pour reprendre son souffle… Suicide Dive !? Nooooon ! Marty explose son parapluie dans la tête du néerlandais en plein saut ! Le pauvre hollandais à le visage en sang et l’arbitre sonne la disqualification ! [/i][/size]


> VAINQUEUR VIA DQ : ALEISTER BLACK <

Après le combat Aleister Black est encore au sol inconscient et Marty Scurll se défoule en le tabassant avec son parapluie désormais complètement tordu. Il utilise ensuite celui-ci pour l’étrangler… là des officiels et des arbitres viennent pour séparer les deux hommes, mais l’anglais commence à tabasser les nouveaux arrivants avec son “arme” complètement brisée. Là il enlève une des bandelettes qui entoure son poignet et place sa Crossface Chickenwing tout en s’aidant de la bande pour étrangler encore plus sa victime… L’arbitre chef Travis Huckabee et Johnny Kid qui étaient à la table des commentateurs interviennent finalement pour obliger Marty Scurll à lâcher prise et le ramener en coulisse, pendant que des soigneurs prennent des nouvelles du malheureux vainqueur.

› INTER-GENDER TAG TEAM MATCH ‹
ANDRADE "CIEN" ALMAS & ZELINA VEGA VS. CANDICE LERAE & JOHNNY GARGANO
Dès que la cloche sonne, Candice se jette sur Zelina avec une Lou Thesz Press et la roue de coups, alors que Johnny place une Cactus Clothesline sur le mexicain qui se retrouve à l’extérieur du ring et se mange rapidement un Suicide Dive ! L’américain revient sur le ring alors que son épouse abandonne sa proie pour prendre de l’élan et placer un Suicide Dive into Tornado DDT à l’ancien champion de la NXT ! Gargano esquisse alors un sourire mais il se fait surprendre par Vega qui l’emporte dans un petit paquet… Un, deux, tr… Dégagement ! Les deux se relèvent et la latina lui porte une Enzuigiri avant de prendre de la vitesse… Diving Crossbody de Candice qui calme immédiatement la mexicaine et demande à son compagnon de faire le changement ! Celui-ci s'exécute et on repart avec un duel 100% féminin, la canadienne garde d’ailleurs son avantage avec un Snap Suplex avant de lancer sa rivale dans un coin et de lui porter un Stinger Splash ! Elle veut répéter l’opération, mais cette fois-ci Vega esquive in-extremis et tape dans la main de son client, qui se moque de LeRae et lui fait signe de laisser la place à son mari… Ooooh ! Mauvaise idée ! Candice se jette sur cet inconscient et commence à le marteler de coups d’avant-bras avant de foncer dans le coin pour tenter un Springboard Crossbody ! Oooh ! Elle se fait harponner par un Dropkick de Almas qui en profite pour l’insulter et lui dire quelques phrases machistes, il lui porte ensuite un Backbreaker et la bloque dans cette prise pour essayer de la faire abandonner… Elle se débat et parvient à se relever, elle met quelques claques et tente une Clothesline… Non ! Inverted STO du mexicain ! Un, deux, tr… Dégagement ! Il fait le changement avec Zelina, puis relève LeRae et lui bloque les bras pendant que sa partenaire la gifle à plusieurs reprises… La mexicaine s’acharne également avec des coups de pieds assez violents, puis elle prend son élan pour une Clothesline… Au même moment la canadienne marche sur le pied de son opposant pour le faire lâcher et esquive la Clothesline Zelina passe à deux doigts de télescoper son partenaire, alors que la blonde elle en profite pour prendre de la hauteur… Double Missile Dropkick sur les Heels !!!

Elle en profite alors pour faire le changement avec son partenaire, celui-ci attend derrière les cordes que ses ennemis se relèvent… Oh ! Double Slingshot Spear ! Il tente le tomber sur Zelina Vega… Un,deux… Simplement deux ! Le face la lance maintenant dans un coin et lui fonce dessus, oh il se prend son pied en pleine face puis se mange une Diving Hurricanrana de la jeune femme qui en profite pour taper dans la main de son client qui se précipite dans les cordes… Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Un, deux, dégagement ! Il s’agace et tente de placer son Hammerlock DDT, mais Gargano se dégage, les deux hommes s’échangent alors plusieurs atémis, l’américain gagne ce duel et envoie son vieux rival dans les cordes… Tilt-a-Whirl… Non ! Cette fois-ci Mr. Wrestling garde le latino sur ses épaules et il enchaîne aussitôt… YOU’RE DEAD ! Un, deux, tr… Dégagement ! Johnny est surprit il tente alors son Hurt Donuts, mais Andrade contre avec un bras à la volé avant de l’assommer avec une Enzuigiri suivi d’un Superkick qui pousse le favori de la foule dans le coin… Oh ! Corner Double Knees ! Non ! Johnny esquive au-dernier moment et bondit dans son coin pour faire le changement avec son épouse, Zelina fait la même chose avec son partenaire… Ce dernier titube et se mange un Balls Plex de la canadienne ! Oh ! Tilt-a-Whirl… Non ! Candice attrape Zelina en plein vol et la positionne… PILEDRIVER ! TOMBSTONE PILEDRIVER ! Un, deux, trois !

> VAINQUEURS : CANDICE LERAE & JOHNNY GARGANO<

Alors que Andrade “Cien” Almas aide Zelina à quitter le ring et que les époux fêtent leur première victoire dans le ring, Mike Quackenbush fait son entrée en tenue de lutteur, il est accompagné par la belle AJ Lee qui tient un bloc not entre ses mains… Le Chairman dit qu’il est fier de ses lutteurs car jusqu’à maintenant le show a été exceptionnel et qu’il sait que lui, comme Bryan feront de leur mieux afin qu’il se termine en apothéose,  il dit qu’il voulait cependant profiter de ce petit moment avant le Main Event ou le public est à l’écoute et ou tous les lutteurs sont plus ou moins soulagés pour annoncer que cet été sera animé par le “Challenge of the Immortals” un tournoi ou 16 lutteurs seront divisés dans deux blocs de 8, les meilleurs lutteurs de ces deux groupes s’affronteront ensuite en un contre un pour désigner le premier SSPW Grand Champion ! Il annonce ensuite que dans une semaine jours, la SSPW tiendra deux shows “If you’re so smart, why aren’t you Rich” au cours duquel les meilleurs lutteurs du roster s’affronteront pour gagner une place dans ce prestigieux tournoi. Il annonce d’ailleurs que le Main Event de la première nuit opposera Bryan Danielson à Drew Gulak ! En parlant de Bryan Danielson, celui-ci arrive quelques minutes plus tard sous une réelle pluie d’applaudissements, il dit qu’il est réellement heureux d’être ici devant un public comme celui-ci. Il explique d’ailleurs que c’est pour cela qu’il s’est battu afin de soigner sa blessure et de pouvoir un jour remonter sur le ring… Il dit que la SSPW est sa nouvelle maison et qu’il est prêt à sacrifier sa santé pour mettre en avant cette fédération pleine d’avenir ! La foule chante “YES ! YES !” alors que Mike Quackenbush lui fait signe qu’il est peut-être temps de commencer le Main Event…


› SINGLE MATCH ‹
BRYAN DANIELSON VS. MIKE QUACKENBUSH
Bryan qui a peut-être peur de se lancer dans du mat-wrestling face au maître du genre enchaîne les kicks sur le Chairman qui ne peut rien faire à part encaisser et reculer, mais après quelques instants, le vétéran voit une ouverture, il attrape la jambe de son ennemi et place un Dragon Screw, puis un deuxième et un troisième avant de se lancer dans une Kneebar. L’ancien champion de la WWE se débat comme un beau diable, il se tord et se dandine pour se dégager et finit par se relever, il prend son élan et tente un Penalty Kick, heureusement le fondateur de la Chikara s’allonge pour esquiver, puis attrape les deux jambes de l’assaillant et l’emporte dans un Boston Crab… Encore une fois, Danielson utilise son expérience pour se retourner et il emporte le vétéran dans un petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Mais le dragon américain ne s’arrête pas là et il tente de placer son Lebell Lock… Non ! C’est retourné en Small Package par Quack’... Un, deux, simplement deux ! Cette fois-ci c’est Mike qui se relève rapidement et il place un Dropkick sur son ennemi encore assis, puis il prend de l’élan et place un Running Sommersault Senton ! Oh ! Daniel encaisse, mais il résiste, attrape les deux bras de Quackenbush pour le coincer dans un Crucifix Pin… Un, deux… Toujours pas! Mais plutôt que de lâcher, la star de la SSPW coince son rival dans les Rings of Saturn… La situation n’est pas facile pour le président de la fédération, qui parvient à se sauver en touchant les cordes avec son pied. Bryan le remet sur pieds et recommence à me marteler de coups de pieds, cette fois-ci, “The Lightning” répond avec plusieurs claques, mais l’ex star de la WWE prend l’avantage et se projette dans les cordes… Oh ! Running Palm Strike de Mike qui se dépêche de monter sur la troisième corde… Senton Bomb ! Non ! Il s’écrase sur les genoux de son adversaire du soir qui se dépêche de le bloquer dans un nouveau Rings of Saturn, Quackenbush réagit rapidement en renversant la prise en petit paquet… Un, deux… Dégagement ! Quackenbush ne s’arrête pas, il maintient la jambe du barbu et essaie de le bloquer dans la Chikara Special… Non ! Danielson le fait tomber en arrière et il le bloque immédiatement… CATTLE MUTILATION ! Oh, comme un serpent l’homme aux mille prises parvient à se redresser et oblige ainsi Bryan à se relever, il tente une German Suplex… Noooon ! Le revenant attrape la jambe de son agresseur et le met au sol avec une Knee Bar… Quack’ rampe rapidement et parvient à attraper les cordes…

Le quadragénaire se relève difficilement en s’aidant du coin… Oh ! Corner Dropkick de Daniel ! Il enchaîne une fois, deux fois, trois fois… Non ! Il n’y a plus personne ! Mike se propulse dans les cordes et revient à toute vitesse en direction de l’ennemi qui titube… LA MISTICA ! Ils sont au milieu du ring et Danielson a beaucoup de mal, mais il parvient finalement à contrer en bloquant Mike dans un énième Rings of Saturn… Quack qui retourne encore ça en petit paquet… Un, deux, tr… Ouf ! Dégagement in-extremis de Bryan qui fonce sur Mike Quackenbush… QUACKENDRIVER ! Wait… Il ne s’arrête pas là et bloque sa proie dans un Crossface… C’est un vrai duel de tacticien et après quelques minutes, l’époux de Brie Bella parvient à se dégager et contre-attaque presque immédiatement… LEBEL LOCK ! Le chairman souffre le martyr, mais il parvient néanmoins à obtenir le Rope Break pour sauver sa peau… Là il roule hors du ring pour commencer à reprendre son souffle, The American Dragon se précipite alors dans les cordes pour un Suicide Dive, mais malin comme un singe Quackenbush revient avant et l’assomme avec un Superkick avant d’enchaîner...QUACKENDRIVER II ! Un, deux, tr…  Dégagement ! Il n’en a pas terminé.. QUACKENDRIVER III !? Non ! Bryan passe dans le dos et l’envoi valser avec un magnifique German Suplex avant de le balancer dans un coin… Corner Dropkick ! Non ! Quackenbush passe derrière les cordes avant de prendre de la hauteur… TORNADO DDT ! Un, deux, tr… Dégagement ! le créateur de la SSP n’y croit pas ses yeux et il se motive pour continuer, il commence alors à prendre de la hauteur, mais finit par être rejoint par le barbu… SUPERPLEX ! Malgré le choc, Quack en profite pour essayer de transformer ça en petit paquet… Un, deux, tr… Kick Out ! On est pas passé loin ! Les deux hommes se relèvent rapidement mais… OH ! RUNNING SINGLE LEG HIGH KNEE ! Daniel Bryan sort ça du diable vauvert et il enchaîne aussitôt… Un, deux, trois !

>VAINQUEUR : BRYAN DANIELSON <


Après le combat les deux hommes se serrent la main et se prennent dans les bras, Mike Quackenbush demande un micro et dit qu’au cours de sa carrière il a affronté de nombreux combattants, Jushin Liger, Ultimo Dragon, Johnny Saint, Johnny Kid et même des plus jeunes comme Cesaro ou Zack Sabre, Jr. mais que le plus talentueux qu’il n’ait jamais affronté est sans aucun double Bryan Danielson ! Oooh… Oh Marty Scurll surgit de nulle part et il explose une chaise dans la tête du chairman alors que Austin Aries surgit également des coulisses, retourne Bryan, lui assène un Low Blow et enchaîne avec un Brainbuster ! Les Juicy Products se joignent à la fête, ils commencent à tabasser les deux Main Eventeurs… Simon Gotch, Johnny Gargano, Trent Seven, Tyler Bate, Dasher Hatfield et Mark Angelosetti arrivent en courant pour faire fuir les Heels qui quittent le ring en riant… Oh ! The Moustache Mountains attaquent les autres lutteurs par derrière ! Ils placent un enchaîner Spike Piledriver + Tiger Driver sur Johnny Gargano avant que Marty Scurll ne tire Bryan Danielson hors du ring pour l’amener sur la table des commentateurs… PILEDRIVER ! Austin Aries enlève alors les tapis qui recouvrent les abords du ring… BRAINBUSTER SUR LE BÉTON ! Les officiels viennent pour prendre des nouvelles de Bryan et voir si son cou va bien…

Marty Scurll prend alors le micro sous les huées du public pour dire qu’il avait prévenu, agissent en ignorant l’avis général, en ignorant ce que pensent les imbéciles du public, ils agissent et changent le monde… C’est grâce à cela, que les new-yorkais ne se souviendront pas du premier show de la SSPW pour son excellent Main Event entre deux des meilleurs lutteurs du monde, mais parce qu’il a vu la naissance du Barber Club…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SSPW OPEN HEAVEN'S DOOR 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Knockin' On Heaven's Door. | Caleb & Lena |
» ⊱ knocking on heaven's door. (camille)
» Knockin' on heaven's door [ft. Fhury]
» 03. [Pension Preston] Knockin' on Heaven's door
» knocking on heaven's door | Gamora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universe 5 :: UNIVERSE 6 :: Shin Sekai Pro Wrestling-
Sauter vers: